Le Vendée Globe tient il ses promesses?

C'est une course trop aléatoire où le talent et la compétence dépend en partie du facteur chance. Quel bilan en tirer pour une course sans arrêt ni assistance. Un abandon peut-il être classé?

L'équipage
01 déc. 2020
01 déc. 2020
2

La chance existe, mais souvent les plus talentueux en ont plus que les autres!


01 déc. 2020
2

Pour ce Vendée-globe il y a aussi des chances perdues.


01 déc. 2020
0

Lorsqu'on proposait à Napoléon de nommer un nouveau général, il demandait chaque fois: "Oui je sais que c'est un bon colonel, mais a-t-il de la chance ?"

Et lorsqu'on disait lors des Vendée Globe précédents, que Michel Desjoyeaux avait beaucoup de chance, il répondait (je ne suis pas certain que ce soit lui) "Un peu de chances c'est de la chance, beaucoup de chances c'est du talent". Ce qui rejoint ce que dit Polmar


01 déc. 2020
0

ah, enfin un fil sur Vendée Globe où on pourra faire de l'humour !


01 déc. 202001 déc. 2020
0

Le talent d'avoir de la chance ou la chance d'avoir du talent c'est pas pareil.
Et Napoléon n'a jamais pris le risque de déménager


01 déc. 2020
0

Perso, jeune et autodidacte, Loick Peyron m a fait rêver de course au large avec son Fuji au point que j ai construit un tri de course sur plan NEWICK à 20ans.

La nouvelle génération où plus personne ne barre, ne mouline à la manivelle, finissent par voir la mer a travers une caméra, sont routés depuis la terre et finissent par se transformer en technicien de maintenance...

Ben ca ne me fait pas rêver et je vais avoir du mal à passionner ma fille avec ça..


01 déc. 2020
1

Laisse la faire, elle trouvera bien sa passion toute seule.
Sur le Vendée Globe, elles ne sont que 6... combien d'autres naviguent "normalement" ?
;-)


01 déc. 2020
0

A propos du naufrage de PRB, qu'est-ce qu'il a de plus qu'il y a deux ou trois ans et qui se situe en avant du mat, là où le bateau s'est cassé ?


01 déc. 2020
0

Marcel Dassault faisait pareil, ceux qui n'avaient pas de chance n'étaient pas promus.
C'est pour cela que dans le logo de la société Dassault-Aviation il y a un trèfle à 4 feuilles....


01 déc. 2020
0

@Pierrebeni2
As-tu prévu d'autoriser ta fille a choisir ?
1 - la régate au contact (autour de trois bouées )
2 - la régate au large (en solitaire ou en équipage c'est très différent )
3 - la croisière côtière
4 - le voyage (la croisière au large)
5 - demande lui..


01 déc. 2020
1

"PRB est un sistership du premier des plans VPLP-Verdier : construit dans le même moule que Safran, cet IMOCA est encore plus léger à sa mise à l’eau en octobre 2009"
"la Route du Rhum ne lui convient pas puisque la rupture d’une cloison lui impose un arrêt à Port-la-Forêt"
(c'était avant l'ajout des foils.....)


01 déc. 2020
1

@kalinga

Oui, il est resté bien au chaud dans son appartement.


01 déc. 2020
7

Franchement le bateau d AT ca fait rêver ? Enfermé dans une boîte de carbone, voir la mer devant un écran ? Attendre l avarie pour prendre l air ?
Quand il n y aura PLUS QUE CA ben autant faire une course de drone.

Oui heureusement qu il y a de la voile "normale"..


01 déc. 2020
3

Ne pas oublier les AMNI qui se prennent parfois qui une quille, un dérive ou un safran et maintenant un foil acéré comme une lame de cimeterre... Brrr Pitié pour eux !


01 déc. 2020
0

A la question :A propos du naufrage de PRB, qu'est-ce qu'il a de plus qu'il y a deux ou trois ans et qui se situe en avant du mat, là où le bateau s'est cassé ? quelques éléments de réflexion

1-un bateau de 18 mètres et 8 tonnes lancé au surf à 27 noeuds, déjaugeant et venant percuter une vague creuse de 6 mètres, inertie et percution

2-l'eau, c'est super-dur

2-le gréement de 28 à 30 mètres et sa voilure avec un vent de 30 noeuds donne une poussée énorme sur une étrave qui ne peut s'enfoncée en percutant la vague et s'arrêtant brutalement mais aussi sur le mat et son gréement qui appuie et tire, alors que les voiles continuent de pousser.

3- la quille qui tire brutalement sur la coque en fin de déjaugeage

4-les renforts carbone ne peuvent-ils pas se désolidariser du bordé affaiblissant ce dernier à l'impact d'une vague, pouvant l'exploser.

les avaries de structures d'Hugo Boss signifient qu'à grande vitesse les forces qui s'exercent sont énormes et les foils qui évitent le frottement de la carène pour gagner en vitesse mais amplifient les impacts


01 déc. 2020
4

c'est une course si longue que c'est plus de 30 aventures en direct pendant des mois, là est toute la grandeur du truc !

coté casses et rebondissements, les choses sérieuses commencent maintenant, ce n'est malheureusement qu'un début puisse que sur les 8 dernières éditions, 50 % de la flotte n'allait pas au bout.

ça se complique aussi parce que dans les éditions précédentes, il y avait souvent de la casse en nombre dans le golfe de gascogne par exemple donc plus accéssible pour les secours.

à l'entrée des 40° et 50°, un tier de la flotte avait déjà abandonné.

à ce jour, ils sont encore tres nombreux en course et c'est tant mieux.

qu'en sera t il des nouveaux foileurs et leurs appendices proéminents ?

c'est loin d'etre fini pour le roi jean comme pour damien séguin remarquable et bien d'autres avec ou sans foils !

une pensée particulière pour jeremy, c'est une situation totalement inédite que de partir avec un demi océan de retard. coté mental, ça doit etre très hard !!!


01 déc. 2020
-1

Super, t es notre champion. Quel bilan tirer d une course autour des 3 caps alors qu ils n ont pas passé le 1er.
T es un précoce, toi.


01 déc. 202001 déc. 2020
2

@tdm2023, il avait un bon' appart :)
En 2009 déjà, malchanceux, Dominique Wavre, Jean Le Cam, Yann Eliès et les autres, après une réunion à la Trinité-sur-Mer, faisaient part d'un travail d'analyse mené avec les architectes et les ingénieurs. "Il faut clairement augmenter la fiabilité des mâts, des quilles et des safrans. Il y a eu trop de casse, pas assez de bateaux ont fini, comment ça va évoluer?".
Avec les foilers


01 déc. 2020
0

@Kalinga
et même l'hiver il avait un bon appartement chaud
enter image description here


04 déc. 2020
6

Bjr. J'avais ouvert un fil
www.hisse-et-oh.com[...]logique
où j'exprimais des doutes quand à l'intérêt d'une compétition où la course technologique introduisait de plus en plus de facteurs chances et une sélection par l'argent avec des budgets vertigineux.
D'une vraie aventure humaine magnifique nous arrivons à une aventure technologique qui s'éloigne, suivant mon ressenti, beaucoup trop de ce que ça pourrait/devrait être.
OUI bien sûr, les progrès technologiques finissent par arriver chez nous, plaisanciers du confort et de la béatitude poétique. Mais pas besoin de faire un tour du monde pour expérimenter et innover.
Bien que différent, le // avec le Paris-Dakar me semble utile. Un amateur averti pouvait remporter les tous premiers P-D. Depuis 20 ans au moins, seules les écuries hypers fortunées peuvent prétendre aux 10 premières places. Or cette course n'a jamais apporté d'avancées technologiques, on y transpose à grands frais ce qui se découvre ailleurs.
Autre "dérive", cette course n'est plus "sans assistance" puisque les skippers passent des heures au téléphone (je crois de 4 à 5h pour les plus assistés) avec des équipes techniques à terre où là encore l'argent permet des staffs de folies.
Ce que je trouve à redire n'est pas lié à la casse ou pas casse, une telle aventure aussi longue apporte son lot d'imprévus, mais à une dérive que je trouve stupide et à l'encontre de l'idée originelle.
Cette course technologique/assistance induit une course au fric qui devient démesurée et pourrait finir par décourager les sponsors.
Cordialement
Yves


04 déc. 2020
2

j'ai donné mon avis la dessus ,
les animaux marins qui se font blesser par ces batos qu'ils ne peuvent pas éviter ,ont 'il de la chance eux aussi .
on râle après les japonais pour leur chasse à la baleine ,et on fait la même chose pour les jeux du cirque ,ces tris qui plafonnent à 48nds avec des lames de rasoirs en dessous ,vous croyez que l'équipage peut éviter quelque chose ,
même avec une caméra en tête de mat ,déjà il faudrait avoir les yeux constamment dessus et la nuit
ça ne fonctionne plus .ce n'est pas pour ça qu'ils ralentissent .
je voudrais voir la couleur de la mer quand ils passent dans un banc de thon en surface à 90km/h.
je ne chasse plus ,mais je pêche toujours ,mais pour m'alimenter et pas plus .
les imoca c'est la même chose .
vous ne passer pas la ligne ,vous retourner à la case départ et vous allez en prison ,c'est du même niveau .
Alain


04 déc. 2020
3

Je reconnais être vieille école, mais j'ai été surpris par le temps passé à barrer par ces navigateurs.

Il est de 0 !

C'est le pilote branché 24h/24 !

Cf les vidéos de présentation des bateaux par leurs skipper, ou ils disent que la barre, c'est pour les manœuvres de port.


04 déc. 2020
1

à Abana une des réponses est que l'énergie emmagasinée croit avec le carré de la vitesse E=1/2 mv2
m la masse v la vitesse autrement dit pour 10 nœuds on a 100 pour 20 400
d'autre part le carbone a une haute résistance mais casse brutalement pratiquement sans déformation
plus d'explication sur voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]d3bb254


04 déc. 2020
3

On avance toujours l'argument que ces voiliers sont une sorte de banc d'essai d'innovations que l'on retrouverait ensuite sur nos bateaux.

Or, je trouve que ces voiliers et la pratique de ces voiliers ressemblent de moins en moins aux voiliers et à la pratique du plaisancier "lambda", et qu'il est donc de plus en plus difficile de s'identifier à ces navigateurs (au demeurant admirables).


04 déc. 202004 déc. 2020
0

On n'a pas forcément besoin de s'identifier à ces marins pour se passionner pour cette course. Et quand je conduis ma Clio je n'éprouve pas le besoin de m'identifier à Lewis Hamilton, ce qui ne m'empêche pas d'être fasciné par ces fantastiques autos que sont les F1.
Et même s'il est vrai que, malheureusement, les voiliers du VG se sont éloignés de ce que devrait être un voilier apte à courir un VG, il n'en demeure pas moins que ces bateaux sont, malgré les excès actuels, autrement plus passionnants que les sabots antédiluviens qui courent la GGR.
Je lis aussi que les skippers ne barrent plus leurs bateaux...ben, rien que de plus normal étant donné qu'il s'agit d'une course en solitaire, que ces bateaux sont dotés d'une fantastique stabilité de route, et également que les pilotes ont atteint un degré de performance qui leur permet d'être aussi bons, voir meilleurs qu'un barreur.


04 déc. 2020
10

Bonjour,

je suis bien d' accord avec ce qu' écrit "Fritz".

Je suis bien d' accord que depuis 30 ans, il y a de plus en plus d' Ofni en mer.

Seulement pour moi, là ou il y a un GROS problème, c' est quand il ne s' agit plus d' OFNI mais d' ONNI ("objet"-nageant-non-identiffié).

Parce que c' est quand-même très bizzare que plus les bateaux vont vite, plus ils tapent d'"OFNI".

Hors que je sache, un container ou autre congélateur ne se déplace pas trop vite, la seule différence entre un bateau de course et de plaisance lambda, c' est la violence de l' impact, alors qu' en pourcentage, c' est hallucinant le nombre de bateaux de course qui se prennent des Ofni.
J' ai lo' impression que ce doit être de l' ordre de 10 à 20 % des bateaux de course contre 1 à 2 pour 10000 des bateaux de plaisance.

Comme dit Alain, tant qu' ils ne tapent que des containers ou autres objets, c' est leur problème!
Par contre, je crois malheureusement qu' un gros pourcentage de "ce qu' ils tapent" est bel et bien de la faune marine, et si une course comme le VG doit estropier ou zigouiller à chaque fois x cétacés, pour moi il y a un énorme problème, et je n' accepte pas ces "victimes collatérales" pour le spectacle!

De plus, un de ces jours, un pauvre plaisancier tourdumondiste se ferra éperonné par un de ces bolides qui ne voit rien devant lui, mais on lui remettra la faute dessus parce qu' il n' avait pas d' AIS ou autre (référence à la vidéo de F Gabart navigant à 40 nd en dormant à une dizaine de M dans le Sud de Belle-Île).

Gorlann


juliusse:Pas besoin d'être un plaisancier tourdemondiste. Une fois au large de Concarneau, on avait pas encore passé le niveau des Glénans que j'ai vu débouler 5 imocas à l'entraînement. Nous étions privilégiés, et pourtant un seul a modifié sa route pour ne pas nous couper en deux. J'ai essayé d'appeler les autres pour les remercier de leur non-respect du ripam, mais j'ai du abattre pour les éviter car aucun n'a répondu, à l'exception de celui qui avait modifié sa route pour me dire qu'il allait me laisser la place d'abattre. J'étais avec un ami et le transpondeur était allumé (en plus). Depuis je reste avec cette "statistique perso", 1 imoca sur 5 fait attention...·le 13 jan. 10:14
04 déc. 2020
0

S'il y a un sujet où l'apport de la course en solitaire a été important pour la plaisance, c'est bien le pilote automatique.
Quel est le % à la barre d'un TDM, TDA, etc...
Je sais il y a les régulateurs.


04 déc. 2020
6

la mer n'est pas une conquête ,nous y sommes tolérés ,quand elle se fâche ,ça démastique ..
si nous n'avions pas tous nos accessoires nous ne pourrions pas y vivre .
donc respectons le milieu ,il y a d'autre chose à faire comme par exemple
supprimer les continents de plastique ,évidement c'est moins spectaculaire ,
mais pour les capitaux engagés nous pourrions faire quelque chose de plus utile
avec l'argent des sponsors et des médias qui d'ailleurs pourraient médiatiser l'action .
puisque nous avons trouvé le moyens de le transformer en carburant à moindre coût .
en plus cela est très franco/français à part quelques immigrés qui font de la figuration.
surtout ne me dites pas que cela sert aux nouveaux voiliers ,quand on voit ce qui sort des chantiers
nationaux ,il n'y manque que les poignées et encore je crois que certains les ont .
laissons les s'amuser mais j'espère que leur trace ne sera pas maculée de sang
alain :-((


04 déc. 202004 déc. 2020
1

Je suis d'accord avec ceux qui sont sensibles aux dommages causés à la faune marine (particulièrement les cétacés) par ces bateaux ultra rapides, et je me demande s'il ne faudrait pas rendre obligatoire la présence d'une sorte d'avertisseur acoustique; il me semble en effet que ce genre de dispositif existe, mais je ne sais pas trop sous quelle forme.

Cela dit, ces collisions accidentelles sont du même ordre que celles qui ont lieu sur la route du fait de la circulation automobile et dont sont victimes beaucoup d'animaux sauvages comme les sangliers, renards, hérissons, chevreuils, voir chiens et chats, et je suis toujours attristé quand je vois au bord de la route un de ces animaux butés par une bagnole. J'ai d'ailleurs installé une espèce d'avertisseur à ultra sons sur mon véhicule sensé prévenir un animal de mon arrivée. Est-ce efficace, je n'en sais trop rien,
toujours est-il que je n'ai jamais vu sur ce forum quelqu'un remettre en cause la circulation automobile...

Ps- Kalinga
Peut-être pourrais-tu modifier le mode de ton fil qui est en mode "débat", mode qui n'autorise que 3 posts par intervenant, ce qui empêche tout débat digne de ce nom.


04 déc. 2020
0

Justement, le VG c'est une vie de sanglier !

www.vendeeglobe.org[...]anglier


04 déc. 2020
3

c'est l'inverse ,c'est lui le chasseur ,on ne peut pas me dire qu'il voit quelque chose ,il fonce
de jour comme de nuit tant pis pour ce qui est devant ..
Alain


04 déc. 2020
1

Bon ,on a compris que tu n'aimais pas cette course, que tu n'aimais pas ces bateaux, que tu étais d'un monde ancien que tu préférais à celui d'aujourd'hui, mais quand tu roules avec ta bagnole et qu'une biche déboule à l'improviste devant tes roues et que tu l'écrases, on pourrais te dire exactement la même chose, mais te poses-tu la question?


Tranquilou:Thé cat d’un monde ancien.... peut-être, en tout cas ses idées paraissent progressistes.... c’est peut-être aussi le VG et la F1 qui sont has been et incompatibles avec les défis de demain.·le 16 jan. 17:15
Tranquilou:Dans leurs formes actuelles.....·le 16 jan. 17:51
04 déc. 202004 déc. 2020
1

En 89 j'avais 9 ans et Loick Peyron etait mon favori sur Lada Poch , et les bateaux d'aujourd'hui me fascinent (et les ultimes aussi). Avec mes filles de 8 et 10 ans, nous avons récemment regardé un film sur le VG 2000, pendant 3 jours elles m'ont reparlé du Professeur qui démarre son moteur en empannant la grand-voile. Le Vendée Globe est une course mais surtout une sacrée aventure que nous vivons par procuration et depuis que je suis cette course elle me fait vibrer. Les grincheux peuvent grincher, moi j'adorre:-)
Pierre

Et sinon, il y deux jours un jeune homme de 25 qui coupait du bois s'est pris une balle lors d'une battue au sanglier dans le Lot, il est mort. Hors contexte, je sais mais c'est juste que je viens de tomber sur l'info. Perso je préfère le VG à la chasse....
www.franceculture.fr[...]liers-0


05 déc. 2020
2

Je ne pense pas que nous utilisons les mêmes pilotes...


05 déc. 2020
3

Moi, ce qui m'épate, c'est qu'à chaque fois qu'un appendice éclate, c'est la faute d'un OFNI.
Par contre, un dématage , c'est toujours une faute de conception , de fabrication ou d'utilisation.
Dès fois, je me dis quand-même que les " OFNI" ont bon dos...


05 déc. 2020
0

Pour Sam, c'est évident ou alors tu postules qu'elle ment ? :-(


05 déc. 2020
1

Moi je note la remarque d'Alain FTC et je pense qu'elle est à prendre en compte...


05 déc. 202005 déc. 2020
0

"toujours est-il que je n'ai jamais vu sur ce forum quelqu'un remettre en cause la circulation automobile..." BMV
Pour l'instant !
:-))


05 déc. 2020
0

Je regrette le coté franco français de cette course . Et tout mon intérêt a disparu avec l abandon de tompson. Sinon c est une belle aventure.


05 déc. 2020
4

Et pourquoi s enteter à vouloir faire voler des mono qui trainent la moitié de leur poids en plomb ??
Délire d architecte qui veulent vendent leurs plans à des sponsors-pigeon ?


05 déc. 2020
1

Bonjour,

Je rebondis sur la réflexion plus haut disant que personne ne remet en cause les bagnoles.

Ben si, moi!

Il y a belle lurette que la vitesse des voitures a été limitée, justement pour diminuer les risques, et personne ne peut dire que ça n'a pas considérablement réduit le nombre d'accidents.

Et le problème est exactement le même pour les collisions entre les bateaux de course et les Ofni ou Onni.

Quel pourcentage de bateaux engagé à la GGR a eu ce problème ?

C'est bien là la preuve que c'est bien la vitesse excessive qui est le problème !

Gorlann


05 déc. 202005 déc. 2020
2

Le Vendée Globe, c'est devenu le Paris-Dakar sur l'eau, on fabrique des engins de plus en plus sophistiqués, de plus en pus rapides, de plus en plus chers, de plus en plus sponsorisés et surtout de moins en moins adaptés aux conditions qu'ils sont censés rencontrer et qui, pourtant, depuis Moitessier sont bien connues. Et qui foncent tout droit le plus vite possible au détriment du sens marin le plus élémentaire qui consiste à s'adapter aux conditions de manière à amener intacts bateau et équipage du point de départ au point d'arrivée.
Quand on entend dire "ah, ben, le bateau a planté, l'étrave s'est repliée à 90° vers le haut et la vague a envahi le bateau" ça fait rêver.
Et l'autre con de journaliste sur France Inter ce matin qui parlait de "vague scélérate", il ferait bien de se documenter avant de dire des absurdités.
Du coup, je rejoins Fritz the cat, je n'aime plus cette course dans laquelle je ne reconnais plus aucune des valeurs qui m'ont fait adorer la voile.
Kito, lui, a bien compris. Il n'ira plus.


05 déc. 2020
3

+1 Gorlann

J'ajoute qu'on fait tourner les F1 à plus de 300 à l'heure sur des circuits, ce qui garantit qu'elles ne croiseront personne (ni même un hérisson) sur leur route.


05 déc. 2020
0

Le Vendée Globe tient il ses promesses?

déjà il faudrait s'entendre sur ce que sont ces promesses.
pour les organisateurs, ils veulent de la compet', de beaux bateaux, des humains héros des mers, pas de dégât humain et un maximum de retombées.

déjà la course a lieu, et c'est bien. les skippers envoient de l'info, donc on a des images, on les suit.
les retombées sont là, l'événement est très bien suivi par la presse.
et ils ont eu leur belle histoire de sauvetage : ça c'est bon pour la com'.
ils ont aussi le héros inattendu, Jean Le Cam, donc ça va bien.

il faut reconnaître que voir parmi les plus grands favoris ne pas pouvoir gagner et cela très tôt dans la course (Beyou, Thompson), c'est pas bon pour la classe. beaucoup de budget pour des retombées pas terribles. (je note que la casse de Charal n'a guère suscité d'émotion sur ce forum).
la course est intéressante puisqu'on peut se dire que rien n'est joué, qu'il y a une vraie compet'.

donc oui les promesses sont tenues si ce sont celles énoncées plus haut.

j'admire ces gens capables d'aller dans des conditions de vie très dures pendant des semaines. capables de réparer tout et n'importe quoi.
mais je n'aime pas forcément cela.
des bateaux moins durs pour les humains (et les cétacés), je préfèrerais, je crois.


05 déc. 2020
1

Pour Flora : le "Des fois" de ma dernière phrase a son importance pour la compréhension générale de mon message.
:-)


05 déc. 2020
4

Tangalo je partage ton analyse pour ce qui concerne le "journaliste" qui parle de vague scélérate il a fait Science Po comme tous ses collègues il ne peut en plus être compétent mais il utilise ce terme en bon communicant pour dramatiser scélérate veut dire fourbe hypocrite donc s'il y a un problème c'est une volonté délibérée de la vague on va bientôt évoquer Neptune ou Poseïdon


13 jan. 2021
0

une réponse pour la classe Imoca : un grand succès, la classe a de jolies perspectives 2021
à écouter ici


13 jan. 2021
1

Comme la réalité de la course est à l'opposé et dément les conjectures de fin 2020!
Et beaucoup plus passionnante! :-)


13 jan. 2021
0

Fil où l'on ne peut répondre directement. 😕


Sailortoun:c'est modifié ;)·le 13 jan. 10:01
Kobaia:Merci Tristan 👍·le 13 jan. 12:53
13 jan. 2021
1

Holà
Assez d'accord avec Tangalo et Gorlann...
On voit souvent des mers "maniables" facilement par des bateaux normaux mais qui leur causent beaucoup de soucis avec leur vitesse trop élevée...
Encore un blessé aux côtes avec Romain...il a eu de la chance de ne pas toucher la tête ou la colonne...
On voit aussi Charlie qui a du mal à manger dans sa casserole et le regard de haine qu'il a contre les vagues qui l'empêchent de mettre simplement cuillère dans sa bouche...no comment...
Je suis content de m'être trompé et de voir que le gros carton a été évité...
Ces bateaux et encore plus les foilers ne sont pas adaptés à cette course...même les grosses pointures de la course au large commencent à le dire...
S'il y a un mort on réfléchira?
Mais tant que le peuple s'esbaudit devant le spectacle que les sponsors paient...les coureurs courent !
Ça fait un peu jeux du cirque non ?...
Ce qui me gêne aussi c'est de voir qu'ils sont souvent le pied sur le frein à cause de la mer et qu'ils avouent leur impuissance quand ils sont à 3 ris et plus rien devant et que le bateau part en surpuissance au surf...
Bienvenu dans un monde de bourrins, de "sangliers" comme dit Yannick,où quand ça bastonne vraiment on ne se déplace qu'à quatre pattes,où on n'arrive plus à manger,dormir et faire ses besoins ...
Trop typés portant ces bateaux mais ils rattrapent trop les vagues... et au près c'est l'enfer !
La mer sera toujours plus forte que les bateaux et le carbone et le corps humain toujours un fetu de paille dans les chocs...
Typique de notre époque qui cherche dans l'extrême des sensations et qui ne sent pas les limites de la nature.
Aller vite oui,mais savoir adapter les choses pour passer en harmonie on a des progrès à faire...


13 jan. 2021
0

Bonjour Content d'avoir ouvert cette discussion! Il y a quelque temps j'avais lu que les skippers ne barraient que 5 % du temps; Ca m'avait surpris! Quand on est issu de la voile légère, on a de la peine à comprendre... Maintenant, vous dites qu'ils ne barrent plus du tout, qu'ils passent 4 heures par jour au téléphone où on leur dit ce qu'il faut faire, qu'ils sont enfermés 24 24 dans la cabine, etc..On peut se poser la question: en quoi sont-ils des héros? quand un résultat dépend du matériel à ce point, c'est grave. Une course n'a d'intérêt que si l'on est en tête ou en passe d'y être, avec tout le monde au cul, et non pas à 500 bornes ou plus dans tous les sens... Ne parlons pas du coût d'une opération de sauvetage éventuelle... Je pense à un truc: si un sponsor, au lieu de mettre 30 millions là dedans, fournissait 30 bateaux identiques à un million, confiés à des équipages réduits (2 ou 3 personnes), qui feraient une course du genre tour de l'australie sans pilote auto ni routage, pour moi, ce serait plus palpitant! Imagineriez-vous une course de formule 1, puisque vous en parlez, où les pilotes ne toucheraient pas le volant?


13 jan. 2021
0

Retour aux sources : le Golden Globe Race... 👏👍


BWV 988:Pour ceux qui s'offusquent de ne pas voir barrer les concurrents du VG, il en est de même pour la GGR, puisque ces deux courses sont des courses en solitaires, les concurrents de ces deux courses sont donc à 99% de leur temps sous pilote pour le VG et sous régulateur ou pilote pour la GGR. Maintenant pourquoi vouloir toujours retourner aux sources?·le 13 jan. 13:34
Kobaia:Parce que nombre de commentaires semblent regretter l'hypertechnologie des bateaux actuels et la manière dont ils naviguent. Je citais le GGR à titre indicatif. PS Il me semble quand même que le terme "" sans assistance" soit un peu dévoyé, puisque s'il n'y a évidemment pas d'aide directe, les conseils de réparations éventuelles se donnent par vidéo. ·le 13 jan. 18:34
13 jan. 2021
7

Et ben dis donc, j'imaginai pas qu'il y avait autant de vieux ronchons radoteurs sur H&O :-)))))
Moi, je l'aime bien cette course, ça me fait rêver.
Et puis des bateaux de course qui iraient trop vite... C'est pas le but d'aller le plus vite possible quand on régate ????
Bon, après, c'est vrai, les budgets, le sponsoring, le vedettariat, sans parler des dégâts probables sur la faune, etc, ça pose questions....


Kobaia:" Moi, je l'aime bien cette course, ça me fait rêver." ·le 13 jan. 21:59
13 jan. 2021
4

Bonsoir
Je ne peux m'empêcher de mettre mon grain de sel (sail ;-)) dans cette conversation même si probablement l'essentiel a déjà été dit. Je partage en grande partie les avis exprimés par le chat, Totor, Gorlann, et certainement d'autres.
Le VG actuel fait l'objet de plusieurs critiques et la première qui s'est exprimée concerne la collision de ces fusées sur l'eau avec les poissons et mammifères marins. A l'heure où tous les signaux d'alerte sont au rouge concernant la chute de la biodiversité, je trouve que ces "incidents" ont quelque chose d'indécent et que leur impact devrait être mesuré un peu sérieusement. Il serait intéressant, si cela n'a pas été encore effectué, qu'une étude approfondie soit conduite dans ce domaine (un bon sujet de mémoire d'ingénieur ou de master en écologie), en y incluant bien sûr tous les bâtiments qui courent sur les océans. A l'évidence, la flotte commerciale est sans commune mesure avec celle du VG et probablement doit-elle commettre des dégâts bien supérieurs sur les espèces marines proches de la surface. Mais une fois de plus il s'agit aujourd'hui de réfléchir à notre responsabilité collective face à ce désastre planétaire de la disparition des espèces, un corollaire du changement climatique, dont les conséquences sont au moins aussi grave.
Cela amène à une réflexion plus large et, je m'en excuse, de nature presque philosophique. Quel est le sens aujourd'hui de la performance par la vitesse ? Nous savons que nous allons tous dans le mur si nous ne nous employons pas collectivement à revoir nos modes de vivre, de produire et de consommer, de nous mouvoir, d'établir nos relations avec les être vivants, humains ou non-humains... et en définitive, à ralentir ! Il est à mes yeux assez symptomatique qu'à plusieurs reprises dans ce fil, la comparaison entre la F1 et le VG a été établie. Cela montre à quel point les logiques sont similaires, avec tout ce discours sur l'alliance entre le progrès technologique et la performance de l'individu. Et pour ma part, je considère que ces logiques relèvent du monde d'avant, alors que si nous devons préparer le monde d'après. Cela devra s'appuyer sur une vision apaisée et plus lente de nos comportements ; et une recherche technologique prioritairement orientée vers la conduite des transitions (énergie, écologie, économie). Naturellement, si on y ajoute l'impudence des budgets injectés par les sponsors dans cette affaire, alors que ces dizaines de millions d'€ attribués par les sponsors aux écuries, mériteraient d'être affectées aux grandes causes sociales et environnementales, ou pour accélérer les transitions, on ne peut se satisfaire de ce barnum circum-planétaire quelque soit le respect qu'on accordera aux marins qui s'y sont plongés.
On me rétorquera que le public en demande, ou en redemande... mais quand je vois le départ discret et un retour qui risque de l'être tout autant, Covid oblige, je me dis qu'il y a comme un signe que tout cela doit changer... et d'ailleurs, parlant de notre cororanivus planétaire, plus d'un scientifique expose qu'il s'agit bien du symptôme d'un dérèglement systémique des grands équilibres naturels, occasionnés par les comportements humains irresponsables depuis trop de décennies. Le monde de la Voile se grandirait à inventer des modes d'expression grand public, plus en phase avec ces grandes transformations en cours.
Hervé


BWV 988:Je te met un -1, parce que bien que je sois d'accord avec toi sur certains points, je ne le suis du tout sur d'autres; je trouve en effet que tu mélanges tout, et que ton argumentation est, de mon point de vue, brouillonne et indigeste. J'ai un peu la flemme de développer, mais par exemple mettre en relation la diminution dramatique de la bio diversité et les courses comme le VG ou La F1 n'est pas du tout pertinent, je suis d'autant plus à l'aise pour dire ça que je me sens très concerné par la problématique environnementale.·le 13 jan. 21:10
RV29N:Oui, je reconnais le caractère un peu brouillon du propos mais je pense sincèrement que nous sommes dans une période où il nous faut reconnecter un ensemble de faits et comportements et que à certains égards le VG illustre les contradictions auxquelles nous sommes confrontés. Il est évident que le VG n'est pas responsable de l'effondrement de la biodiversité, mais dans cette cacophonie médiatique où nous sommes plongés, chacun a sa part de responsabilité dans les messages qu'il délivre et doit prendre sa part des changements de comportement pour faire face à ces défis que l'on nomme changement climatique, biodiversité, etc. En la matière, le VG et ses "héros" délivrent un message (vitesse, foils et appendices meurtriers, gaspillage financier pour des "machines" inutiles, ...) à contrecourant de ces défis. C'est mon opinion et je conçois qu'elle ne soit pas partagée par tous. Je pense néanmoins qu'elle l'est par un nombre croissant de personnes. Quant aux propos sur les ronchons et les radoteurs, ça me fait bien rigoler, quand je vois le défilé béat des fans du VG sur le fil officiel dédié à la course. Je trouve plutôt sympa qu'un autre fil se soit ouvert pour remettre un peu cause ce cirque et d'en débattre. Je pense qu'ainsi l'équilibre des opinions et des expressions s'en trouve un peu rétabli·le 13 jan. 22:41
Scotland:Vendée Globe : un tour du monde, à la voile, des balises de recherche lâchées ici ou là. En même temps, le Paris Dakar, et en Arabie Saoudite.

No comment.·le 13 jan. 22:55


Bigjack:RV29, sans vouloir me dédouaner, tu avais certainement remarqué les nombreux smiley après ma reférence aux " vieux ronchons radoteurs sur H&O :-))))) "·le 14 jan. 11:43
Polmar:Mais si pour préserver l'avenir, il faut se limiter au strict nécessaire et suffisant, cet avenir vaudra-t-il d'être vécu????, (Je n'ai pas de smileys sur mon PC) ·le 14 jan. 11:48
ourob:Tant qu'on continue à penser que le but de la vie c'est la poursuite du bonheur par l'accumulation de biens materiels l'avenir sera triste, oui. Mais cette perception de la vie n'est que le fruit de la revolution industrielle, avant il y avait d'autres sens à la vie, et après il y en aura d'autres! Quoi qu'il en soit on a pas le choix et on va devoir décroître bien plus vite que prévu, de gré ou de force, alors celui qui est censé ferait bien de commencer à s'habituer :)·le 14 jan. 12:56
RV29N:@bigjack. Non mais les ronchons ça ne smile jamais 🤣🤣🤣 Pas de pb, ça m à permis une tirade aussi gratuite qu inutile sur les dévots du VG ! A chacun sa religion 😋·le 14 jan. 14:10
Bigjack:RV29N, en tous cas merci pour ta prose. Même si je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis, c'est bien de le dire, et c'est bien dit.·le 14 jan. 17:56
13 jan. 202113 jan. 2021
2

Lors de la première course autour du monde en équipage, en 1974, Jérôme Poncet du "Damien" avait été embarqué comme navigateur sur un des bateaux (dont je n'arrive pas à retrouver le nom, peut être "guia"? ), pour sa connaissance du Grand Sud, un domaine maritime alors quasiment vierge.

Il en avait tiré un article intitulé "la course autour du vide", qui reflétait son propre sentiment sur l'épreuve. Cela marquait bien la différence d'état d'esprit qu'il pouvait y avoir entre un navigateur-explorateur et celle de marins en course.

Il semblerait que même maintenant, certains prennent le temps d'admirer le vol d'un albatros.

À contrario, j'imagine très bien les têtes d'affiche du VG aussi bien au volant d'une voiture sur un circuit, leur moteur principal étant avant tout l'esprit de compétition.

Je n'émet pas de jugement, mais juste une opinion personnelle.


14 jan. 202114 jan. 2021
1

si il n'y a que le VG pour "massacrer" la biodiversité ... la biodiversité a, alors, de beaux jours devant elle et ne fera que croitre et prospérer


RV29N:Larent, tu m as mal lu... J ai pris le soin de préciser qu il ne serait pas sérieux d imputer l effondrement de la biodiversité aux appendices propulsés à plus de 20 kt des Imocas (on peut y adjoindre les ultims si on veut). Mais à mes yeux le pb se situe dans le message délivré par ces compets qui procèdent d un système mediatico-technologique qui n a pas encore fait sa révolution culturelle (Mao, sort de ce corps 😉). Et ce message, peu ou prou à un impact sur le grand public qui devrait plus utilement amorcer un changement qui plus le temps passe, plus deviendra radical That's folks !·le 14 jan. 14:38
14 jan. 2021
2

Bonjour
Il paraît qu'ils font le tour à la force du vent et l'aide d'un petit moteur servant un peu de groupe électrogène (beaucoup moins puissant que beaucoup de petits croiseurs passant la journée d'un port à l'autre au moteur).

Et là vous en pensez quoi ?
www.bateaux.com[...]rs-bord


Sailortoun:Nos messages se sont croisés, j'ai ouvert il y a peu ce fil à ce sujet pour ne pas pourrir celui-çi www.hisse-et-oh.com[...]ash-acc ·le 14 jan. 13:50
yantho:Désolé ·le 14 jan. 13:52
Sailortoun:Ne le soit pas, on ne peut pas tout lire :)·le 14 jan. 14:00
1

Vannina a répondu à la question du fil, le VG tient ses promesses, Oui. Enfin celles que les organisateurs ont promises et que les sponsors "exigent", si non ils ne viendraient pas.
En ce qui me concerne je tiens un petit bonheur ne faisant pas partie des promesses : je viens de découvrir les slam de Sebastien Destremeau. Super + la voix et la diction qui vont bien. Un vrai bonheur.
Il se trouve que c'est sans doute le plus petit budget de cette course, qu'il est bon dernier et n'était sûrement pas parti pour monter sur le podium. Est ce vraiment un hasard ? Bien sûr, il sait très bien ce que peut rapporter en notoriété un VG même si on est complétement à la ramasse côté course. Son arrivée lors du dernier VG lui a servi de leçon.
Mais je ne peux m'empêcher de prendre mon plaisir en écoutant ses vers. Si je compare à la tronche et à l'humour (qui doit être au trente sixième degré) de pas mal de "favoris" de cette course, vive la non-course du VG.
Cdt
Yves


vannina:je me dis que tout un tas d'entreprises, de savoirs techniques, d'emplois dépendent du succès de la course au large, et je me réjouis qu'en cette période le Vendée Globe soit un grand succès. ·le 15 jan. 22:07
1

Oui, et doublement au moins :

Pour ceux qui considèrent (et j'en suis) que le VG est une COURSE, ce groupe à l'avant est formidable, les dépassements, les regroupements, les "échappées" nous ont fait attendre les classements les uns après les autres... Les communications diverses et variées nous ont permis de vivre leurs moments d'euphorie (le passage du Horn dernièrement par exemple), de doutes, et aussi de très belles images de glisse.

Pour ceux qui considèrent que c'est une "aventure", oui aussi, car suivre Pip et son remplacement de safran, Louis avec sa longue escale à Macquary Island, et d'autres, était tout aussi enthousiasmant !

Enfin, pour les poètes, les purs esprits, voir le tout dernier déclamer ses vers sur son bateau immaculé et non perverti par un quelconque message publicitaire ni de soutien à une cause, ou se filmer dans un silence assourdissant (au début) doit être apparemment aussi réjouissant.


0

Comme une course de F1, c'est la recherche du jusqu'au boutisme.
humaine et matérielle


-1

Les hommes arrivent à se dépasser sans être obligés de passer par la case "audimat".
Comme la FI ou le Paris Dakar, ces courses ne peuvent vivre qu'avec un énorme audimat. Il faut donc tenir en haleine le spectateur et donner aux commentateurs du grain à moudre.
La technique est un bon domaine de champs exploratoires, mais seulement "médiatiquement parlant". Car d'un pont de vue scientifique, ce ne sont pas ces compétitions qui sont à l'origine des "avancées techniques".
Ne pas oublier que "les jeux du cirque" n'auraient jamais eu de succès sans un long cortège de morts.
Il n'y a eu qu'un naufrage dans cette édition mais avec LE sauvetage qui "répond bien aux attentes", l'objectif est atteint !
Quant aux "marins" qui ne peuvent pas naviguer sans un ordinateur à bord ou avec des voiles qu'on ne peut pas affaler sans monter au mat, sans assistance sauf avec des heures de liaisons radio avec des équipes de supers spécialistes, qui vivent quasi sans voir la mer avec un casque sur les oreilles, j'en passe et des meilleures, nous sommes dans un autre monde que celui de l'amour de la mer.
Mon esprit poil à gratter ne peut s'empêcher d'observer notre monde avec ses travers tellement humains qu'ils peuvent devenir ridicules suivant comment on les regarde.
Le VG est sans doute la moins pire, et de très loin, de toutes les facéties gravement dommageables que les hommes inventent chaque jour, réjouissons nous au moins par défaut... c'est mieux que rien !
Bon vent (hommage de rigueur)


tatihou:+1 pour toi ·le 16 jan. 11:05
Polmar:Peux-tu détailler ton idée que les avancées technologiques ne sont pas issues ou accélérées par la compétition? Idem pour les avancées issues des guerres.·le 16 jan. 13:05
0

Et oui il faut toujours que ça soit extraordinaire, inhumain,sanglant des fois ou la gueule marquée par les coups ou le sika !
Franchement monter en haut d'un mat ou changer un gouvernail alors qu'on a fait déjà une préparation à cette réparation ne me semble pas si extraordinaire.
C'est pas n'importe qui qui peut le faire,ok, mais avec tout le matos à dispo c'est pas si inhumain que ça.
Mais bon on fait mousser le truc,on l'emballe bien et ça fait vendre...
C'est comme le foot ...on déclame des "fantastiques" des "incroyables" mais ce ne sont que 11 petits jeunes milliardaires capricieux qui tapent dans un ballon au fond, non?
On peut déprécier comme valoriser une action c'est facile.
Perso je vois surtout des gens un peu épuisés, craintifs devant les éléments avec leurs bateaux de ouf,et planqués presque en permanence dedans avec leurs sous-marins...
Quelques uns sont bien plus zen et épanouis comme le japonais par exemple et plus sensibles à la beauté on le voit sur certaines vidéos.


Polmar:Je trouve ta remarques parfaitement inappropriée, même si je ne mets pas de -: Je développe. Je pense que tu n'as jamais matossé ni hissé ou ferlé des voiles de cette taille! Si tu as l'occasion tu comprendras, surtout si tu dois refaire la manip inverse peu de temps après.

Tu me remets en mémoire la remarque, aussi déplacée, d'un journaliste ignare, après la médaille d'or de Serge Maury en Finn aux J.O. Epreuve jugée secondaire! Un autre journaliste, nautique lui, avait proposé au journaliste ignare de participer à un stage sur Finn en hiver pour qu'il se rende compte de la rudesse du sport.·le 16 jan. 13:14


ulysse 83:Polmar, totalement d'accord avec toi ; facile de l'ouvrir grande quand on est assis bien au chaud devant son ordi ·le 16 jan. 13:39
BWV 988:+1 Polmar·le 16 jan. 13:48
James :Ah celle là je l'attendais ! Je n'ai jamais parlé de hisser ou matosser les voiles,non ou je rêve ? Des choses difficiles et dures j'en fais souvent ,ça ne me pose pas de soucis et je n'en tire pas gloire... Je suis déjà monté en haut du mat en nav simplement en me servant d'une drisse bien tendue pour aller décoincer un truc en haut. Juste un aller retour sans harnais à la force des bras...vous faites ça les gars ? Vous croyez que la Clarisse elle le ferait ? Ya plein de coureurs qui pourraient le faire eux... Vous avez déjà fait 7 semaines de ponçage/enduit par 40 degrés ? L'avantage c'est qu'à 21h on est au lit... Je ne suis pas un héros ni un surhomme, je suis dur au mal et je fais du sport souvent c'est tout il n'y a rien d'extraordinaire... Je ne dénigre pas ce qu'ils font de manière générale,mais je dis qu'il faut relativiser ... L'expédition des jumeaux sur une barque à travers l'Atlantique, la descente de Mike Horn de l'Amazone ou les gars qui font des hivernales en montagne ou les sherpas qui portent à l'Everest les sacs des clients ça c'est extraordinaire ...ou faire ce qu'a fait Vdh... Je trouve que certaines skippeuses se plaignent beaucoup... On ne vit pas sur la même planète visiblement... Trop facile l'argument derrière son ordi au chaud !·le 16 jan. 14:27
James :PS Merci d'avoir développé et non d'avoir mis un moins anonyme et courageux !·le 16 jan. 14:44
Polmar:Avec plaisir.

Mais si pour un sportif, ou pour tout pro, bien formé, les actions à faire relève de l'ordinaire et ne leur donne pas de fierté, pou le péquin moyen c'est au-delà du possible; d'où l'admiration pour ces êtres extra-ordinaires.

Nota: je suis intimement convaincu que les derniers d'une compétition d'endurance sont plus fatigués que les premiers, qui sont bien affutés et préparés. En plus être en arrière-garde et le supporter sans espoir d'amélioration nécessite une force intellectuelle forte.·le 16 jan. 15:11


James :Oui tu as bien raison, à leur échelle ils en bavent comme pas permis et je comprends que pour quelqu'un comme Clarisse qui a le vertige ça soit une épreuve terrible que de monter là-haut .·le 16 jan. 22:15
-2

Prochain VG les bateaux auront un plan porteur arriérés pour compenser l’assiette crée par les foils c’est la prochaine évolution dans la jauge Imoca.
Cette course ne fait plus rêver grand monde. Peu de vidéos intéressantes, quelques starlettes feraient mieux d’aller à Koh Lanta tellement leurs commentaires sont vides.
La seule chose qui m’intéresse ce sont les commentaires intéressant, concis et instructifs de certains d’entre vous.
Les vidéos et autres conneries de la direction de course ne sont que du baratin pour enjoliver la chose


BWV 988:Cette course ne fait plus rêver grand monde, as-tu écrit...tu parles pour toi et pour quelques héonautes rétifs , mais de là à généraliser...·le 16 jan. 13:51
Scotland:+1BWV :

www.francebleu.fr[...]7450620

Et avec l'arrivée groupée des 9 leaders, pas sûr que les chiffres diminuent !!! 👍·le 16 jan. 14:06


lasnie:ne pas confondre Faire rêver et être intéressé La langue française est suffisamment riche pour l utiliser correctement·le 16 jan. 14:40
ulysse 83:Je suis passionnément cette course. je suis intéressé et elle me fait rêver. Je me réveille tous les jours à 04h30 pour ne pas rater la diffusion des résultats à 05h00, puis je me rendors, toujours ravi car je n'ai pas de favori en tête. mes favoris sont des favories....Elle sont prodigieuses, inventives, volontaires quoiqu'elles n'ont pas les dernières nouveautés mais elles se défendent comme des lionnes ·le 16 jan. 18:00
ulysse 83:Oups.....des favorites ·le 16 jan. 18:02
0

Au niveau fric engage oui


0

C'est le topic des gens blasés
D'ailleurs, c'est dans le titre.
Qu'en attendez-vous ?
Moitessier est mort, depuis longtemps, combien de mois a-t-il mis pour faire le tour du monde ?
D'ailleurs, il a pété un plombs et a fait tout droit au lieu de tourner à gauche.
Destremau a bien failli faire pareil.
Si vous vous attendiez à des bateaux en acier genre Joshua, aucun sponsor ne mettrait un kopek actuellement.
Si vous vous attendiez à des disparitions, des morts du sang, alors je comprends votre déception
A vous lire, ce n'est que critiques et blâmes
Perso, je trouve ce VG passionnant
Plus passionnant encore ce sont les femmes ....Toutes.
Sous leurs dehors fragiles et faibles, elle nous font une démonstration flamboyante de leurs forces de caractères.


Estran:Je pense que les "dehors fragiles et faibles", ça les ferait bien rigoler.·le 18 jan. 13:25
5

Personnellement, je suis la course avec attention, intérêt et plaisir. Elle fait du bien en cette période d’enfermement.
J’ai arrêté de regarder certaines vidéos d’une niaiserie indigne.

Mais, comme pour la solitaire du Figaro, je rêve du jour où les coureurs n’auront plus la position du reste de la flotte.
L’AIS ne permet plus aux audacieux de tirer les bénéfices de leurs options.


1

Les Anglais s'en fouttent, les Italiens de même , en fait beaucoup de gens s'en fouttent royalement.
Ce n'est pas parce qu'il y a un battage médiatique Francais que les gens s'y interessent sauf les passionnés de tout ce qui est sur l'eau. Et ceux là n'ont pas besoin des medias pour suivre cette course.
Comparer à la première "course " avec b. Moitessier est quelque peu décalé. ..


3

Les Héossiens ronchonnent et le VendéeeGlobe passe.........


2

Ayant tres peu de reseau , je suis le VG sur h&o.
Il y a là de sacrés accros qui checkent chaque changement de vitesse des concurrents.
Il y a un mélange de feuilleton TV et tiercé.
J'aime bien la documentation de courtox 56 .


James :Oui il explique très bien,calmement, sans agressivité ni tranchant dans ses remarques ·le 18 jan. 13:18
2

Le VG tient-il ses promesses?
Si les promesses sont performance, voileux endurants et ultra-techniques, oui!
Si les promesses sont évasion, grand large, poésie, non.

Il manque amha des vues des bateaux par drone comme on peut le voir sur la Volvo


D'accord, ils sont nombreux sur la Volvo, mais je suis certain que l'automatisation des programmes de suivi GPS par drone, qui permet déjà des choses extra en ski, VTT, etc, peut améliorer les choses!

Un autre point, ce serait bien si on avait au moins après coup, des analyses techniques bien plus poussées sur routage et réglages de voile, en l'état c'est un peu maigre je trouve.


windvins:pour infos, Louis Burton a embarqué un drone, et il a même tourné des images!·le 20 jan. 10:31
0

Réglages de voiles on n'est pas sur place,non ?
C'est pas une régate en direct à la télé
Pour les histoires de routage que je trouve bien je crois que vu ton pseudo tu vas te faire tailler un costard...


Alpaga:On n'est pas sur place mais ili y a bien des spécialistes qui pourraient donner des explications, tout le monde n'utilise pas 9 voiles!·le 18 jan. 17:28
0

J'ai répondu (à la question de ce fil) oui le VG tient ses promesses, c'est évident, tout est fait pour ça ! C'est une opération à grand spectacle, médiatique, comme beaucoup d'autres.
Nous pouvons quand même, pour un certain nombre d'entre nous, à la fois suivre la compet (une compet c'est une compet) et trouver, par rapport à ce que nous allons chercher sur l'eau un certain "décalage"... très certain...!
Pour répondre à une inter qui me questionnait : le VG n'a apporté aucune des techniques que ces bateaux utilisent. Je parlait pas de la compétition en général, il m'avait semblé que nous parlions dans ce fil du VG.
Cdt
Yves


0

Pour les retombées "civiles", ne pas croire qu'elles sont nulles.
VPLP a d'ailleurs crée un département "Transport maritime".
Voir l'article dans le supplément de Ouest France de ce jour (20/01/2021).


0

Je serais curieux de connaitre les retombées techniques du VG dont nous pourrions bénéficier ? Nous, pas les prochains engagés du VG.
Quant aux retombées du VG pour le transport maritime de marchandises... c'est de l'humour... elle est bien bonne, je la garde pour des soirées arrosées.
Cdt
Yves


BWV 988:La plupart du temps la compétition génère des retombées dont le commun des mortels bénéficie, et ce dans quasiment tous les domaines. Par exemple les performances des pilotes, mais aussi les matériaux qui constitue les gréements courants et dormants, et pleins d'autres choses...·le 21 jan. 11:35
gorlann29:"retombées dont le commun des mortels bénéficie" Je ne crois vraiment pas que le "commun des mortel plaisancier" ait les moyen de s' offrir un pilote à giro-compas, des foils ou des voiles du genre de celles des bateaux de course.

Seuls des plaisanciers très aisés ou sponsorisés peuvent s' offrir ce genre de chose.

Gorlann·le 21 jan. 13:30


BWV 988:Salut Gorlann, OK, alors remplaçons l'expression "commun des mortels" par toute personne ayant les moyens financiers de s'offrir du matos de pointe. Encore qu'un pilote NKE (je ne parle pas des dernières évolutions installées sur les imocas) par exemple est de plus en plus répandu dans la plaisance de tous les jours, d'autant qu'i est maintenant possible d'en trouver d'occasion, et même moi qui suis loin d'être un nanti , j'en ai un (pas neuf). Toujours est-il qu'il est incontestable que la compétition, que ce soit dans le domaine de la voile, de l'automobile, et de plein d'autres activités génère des retombées dont les plus aisés bénéficient dans un premier temps, et ensuite les vulgum pecus que nous sommes pour la plupart. Cela dit, il y a des équipements qui échappent à cette règle, et les foils à mon avis en font partie, en effet je pense que ce genre d'équipement n'équipera pas de sitôt les bateaux de croisière, et même peut-être jamais.·le 21 jan. 13:50
0

A ceelle ou celui qui m'a mis -1, a-t-elle ou il lu l'article signalé?


3h3h
-1

Je vois que beaucoup rêvent de foncer encore plus vite et plus haut...
À mon humble avis c'est une utopie sur le Vendée Globe.
Déjà les coureurs disent que les bateaux commencent à sauter les vagues,et qu'ils ont le pied sur le frein pour éviter ça...
On peut toujours chercher des solutions pour ne pas enfourner et éviter les arrêts buffets dévastateurs,augmenter la vitesse de manière plus linéaire, mais les chocs quand le bateau retombe sont peut être encore plus destructeurs pour la structure ?
Et une fois le bateau moins freiné avec optimisation des foils,un plan porteur arrière et une etrave spéciale,que va-t-il se passer avec l'augmentation de la vitesse quand le canote va prendre une vague comme tremplin et sauter en l'air ?
Vous imaginez l'atterrissage de 5 tonnes et 18 mètres de long ?
Déjà en planche à voile quand on saute la réception est violente alors là je vois pas comment gérer le problème.
Ou un plan porteur sustenteur avec une voile pour faire planer le bateau ?
Ou des ailes d'avion carrément ?
Il faudrait aussi penser aux coureurs qui se font mal dans le bateau avec ces mouvements imprévisibles.


Arzak:On pourrait imaginer un plan porteur horizontal réglable en bas de la quille, afin d'amortie l'ammerrissage ;-) Des avions de dizaines de tonnes se posent sans s'auto détruire.·le 21 jan. 15:29
3h3h
0

D'accord avec la dernière remarque de James. Je pense que la limite sera les limites du corps humain. Je ne doute pas qu'on trouvera des solutions techniques pour aller de plus en plus vite sans casser le bateau, mais quand aucun humain ne pourra physiquement supporter ce que le bateau lui fait endurer, on dira stop. Ou alors on fera des voiliers 100% télécommandés et on aura de superbes méga-maquettes qui ne feront rêver personne (en tout cas, pas moi :-)


1

@James
Il est possible que les foils soient une aberration pour des voiliers à vocation océanique destinés à naviguer sur le long terme dans des mers difficiles, et sans préjuger d'une évolution positive, je pense que c'est le cas actuellement.

Mais de toute façon, même si les foils devaient disparaître il y aura d'autres évolutions, car la finalité de la compétition sera toujours d'aller plus vite, car c'est l'alpha et l'oméga de la compétition, et ceci que ce soit par l'obtention de la vitesse pure, ou par la qualité du pilotage, ou par une meilleure fiabilité des équipements permettant de tenir des hautes vitesse plus longtemps, bref, l'objectif sera toujours le même, c'est l'essence même de la course, et pas que dans le domaine de la voile.

D'autre part ne pas oublier que contrairement à d'autres formes de courses, comme la monotypie, le VG est non seulement une compétition sportive (doublée d'une aventure, n'en déplaise aux esprits chagrins) mais aussi technologique, et c'est très bien ainsi que toutes les formes de compétition soient présentes dans le domaine de la voile.


-1

Si la competition en voiles c est toujours plus de fric le VD reponds parfaitement a ce critere


BWV 988:Pourquoi toujours tout ramener au fric, le VG est effectivement une forme de course très coûteuse, il y en a aussi d'autres qui le sont infiniment moins dans le domaine de la course au large, il y aussi les régates saucisson/vin rouge du dimanche. Je n'arrive décidément pas à comprendre ce genre de raisonnement, qui d'ailleurs n'en est pas un , mais juste une manifestation d'aigreur, et je trouve ça dommage...·le 21 jan. 16:13
Arzak:Et il y a d'autres régates infiniment plus couteuses, La Volvo, la coupe de l'América et d'autres...·le 21 jan. 16:40

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nouveau plancher pour le local batterie situé sous la couchette arrière

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (43)

Nouveau plancher pour le local batterie situé sous la couchette arrière

février 2020