démarrage automatique des moteurs en cas de tension de faible

Qui n'a jamais râlé après des batteries vides‽

Des groupes electrogenes peuvent démarrer de façon autonome, je supose que ça doit être possible a transposer sur un moteur de bateau pour qu'il demmarre seul et recharge les batteries, fournisse le courant du bord en cas de besoin. Et s'arrête. J'y vois un intérêt pour alimenter des instruments comme une alarme, une vidéo surveillance a distance, voir alimenter les pompes en cas d'absence .

L'équipage
12 nov. 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
12 nov. 202013 nov. 2020
0

Un groupe électrogène c'est bien pour avoir du 220 en cas de besoin (micro-onde, grosse clim,déssalinisateur ,une pompe etc) pour/et éventuellement puiser sur des batteries la nuit par rapport au bruit ou simplement mieux qu'un booster pour fournir une sécurité et recharger les batteries automatiquement par rapport à la tension ça existe aussi pour les voiliers.Je trouve l'intérêt de l'automatisation très relatif mais comme ça existe pourquoi pas.Il existe aussi une alarme quand les batteries sont faibles c'est aussi simple pour gérer ses batteries et utiliser un groupe manuellement.Au moins c'est la possibilité immédiate de regarder une éventuelle défaillance.Chez Victron il y a pleins de trucs (gestion à distance depuis son téléphone une tisane à la main sous la couette etc).

13 nov. 2020
0

J'ai une alarme de tension a 11,5v et un groupe qui démarre tout seul en cas de panne de l'alimentation de quai et qui alimente le chargeur du bord, celui ci envoie le 220v vers un isolateur qui alimente le frigo et le chauffage, ça m'a rendu service après la tempête qui a ravagé la région de Nice, nous n'avions plus d'électricité au quai. Seulement, le système ne fonctionne pas en automatique au mouillage, et ce qui m'intéresserais, ce serait d'avoir le même système qui démarre le ou les moteurs de manière automatique quant la tension descente ( la nuit par exemple avec un chauffage a air pulsé et le frigo,les pompes pour le circuit d'eau douce, le chauffe eaux et les pompes d'assèchement l'arme de mouillage ou en cas de baisse de tension en mon absence). Il est évident que je ne peux pas mettre de panneaux solaire ou d'éolienne sur ma vedette rapide.

Ce système existe manifestement, mais quizz de savoir où le trouver, et de savoir comment on appelle ça. J'imagine qu'il faut aussi faire un système sur le moteur, ou une temporisation pour le démarreur, afin qu'il ne tourne pas dans le vide en permanence après la décision du module de mettre en fonction le moteur.

13 nov. 2020
0

En lisant en travers vite fait chez WhisperPower solution électrogène en regardant sur le net.

13 nov. 2020
1

Dans le monde du camping-car , il existe un petit groupe très compact qui peut démarrer en automatique si le seuil batterie de référence est atteint . Se fixait sous le chassis d'un "camion". La marque est italienne je crois .

13 nov. 2020
0

J'ai une batterie dédiée au démarrage, je surveille la tension régulièrement et mon groupe de servitude démarre le moteur avec une tension de 11,8V. Je suis serein.

0

Mon groupe électrogène peut démarrer à la manivelle.

13 nov. 2020
0

je m'etais mal expliqué, je voulais démarrer les moteurs principaux, et finalement, je cherchais sur la doc du groupe une solution pour avoir le meme système, et finalement, j'ai juste 2 fils a brancher du chargeur du bord au groupe pour qu'il démarre et s'arrête une fois la charge faite, par contre ce n'est pas paramétrable, je peux juste sélectionner charge ou demie charge

13 nov. 2020
1

En fait, comme les batteries moteur sont isolées du reste, il devrait toujours être possible de démarrer...
En plus, comment pourrait-on avoir un moteur qui démarre tout seul, il faudrait aussi que la vanne mer s'ouvre ?

13 nov. 2020
0

Suffit de mettre sur le démarrage un relais à minima de tension.

13 nov. 2020
3

Je suis étonné que personne n'ait encore indiqué que c'est prendre un gros risque que le moteur démarre sans personne à bord!

13 nov. 2020
1

Ben, Polmar, ce n'était pas la question…

13 nov. 2020
0

@ Rigil, mon moteur AD41DP n'a pas de vannes.

Polmar, que veux tu dire par le danger d'un moteur qui démarre tout seul? tant que la transmission est au point mort et que tout est en etat où est le risque?, d'autre part, mon groupe démarre seul si l'alimentation du quai est en panne, ou si quelqu'un débranche les prises , un moteur reste un moteur. je ne vois pas le danger que tu semble indiquer.

3

pour imaginer un moteur qui démarre (rt s'arrête seul) en l'absence de présence humaine il faut prévoir un tas de sécurités automatique. par ex surchauffe parceque une durite saute ou un plastique vient se coller sur la crépine.

de plus il faut être sûr que l'on n'ai pas en même temps le groupe qui tourne et le secteur branché, cela risque de créer un sérieux conflit rien que pour la mise en phase des deux 50 Hz

donc sur un voilier de plaisance "ordinaire" cela semble difficile à mettre en oeuvre.

13 nov. 2020
3

Hubert a bien cerné mon interrogation. ;-)

Une question:
Qui parmi-nous ne regarde pas systématiquement si l'eau s'écoule bien de l'échappement lors de la mise en route de son moteur?
Ce réflexe serait inutile puisqu'il n'y aurait aucune raison pour constater un dysfonctionnement!

13 nov. 2020
-2

ça fait 40 ans au moins que les moteurs sont instrumentés et autonome, il n'y a plus rien à inventer en sécurité et automatisme, à la différence que maintenant ça tient dans une boite d'allumette.

13 nov. 202013 nov. 2020
0

Maintenant c'est le démarrage du moteur des moteurs et pas le groupe électro.

13 nov. 202013 nov. 2020
3

+1 a polmar.( j’aime pas le compteur )
non seulement par l’échappement mais aussi la pissette qui te dit que ton circuit de refroidissemnt est sous pression de la pompe.

plutot qu’un démarrage automatique du moteur,j’ai installé ( vous allez voir c’est fou comme installation) des panneaux qui fonctionne avec le soleil et qui m’envoie du jus au batteries.
quoi !!!! pas souvent de soleil par chez vous...?
ok,j’ai aussi mis au point un truc a helice qui entraine un alternateur,qui m’envoie du jus aux batteries quand il y a du vent.
quoi !!! pas de vent,pas de soleil..faudrait p’t’etre penser a revendre ce voilier,non?

14 nov. 202014 nov. 2020
0

Mitch, je ne crois pas que captain cool ait un voilier. Pas forcément facile de caser des panneaux et une éolienne sur un bateau à moteurs.
D'accord avec Polmar et toi pour ce qui est du contrôle manuel/visuel du bon fonctionnement.
Je ne sais pas de quelle manière est automatisé le moteur de Red sky mais le mien s'il manque d'huile ou s'il surchauffe, tout ce qu'il fait c'est de sonner. Et si je ne le fais pas moi-même, rien ne l'arrêtera à part la panne.

14 nov. 2020
0

Moi , à la lecture d'une telle demande, je me demande surtout comment je ferai en plein nuit pour mettre en panne le moteur d'un malotru amarré à côté de moi, qui ferait tourner son moteur la nuit, se fichant d'enquiquiner le monde vu qu'il n'est pas là.

Déjà des catas de charter au mouillage avec le groupe c'est bof mais à quai alors.

Y a quoi dans ton frigo pour risquer de cramer toute une panne en restant branché à quai et en voulant maintenant faire tourner ton moteur la nuit?

Mode sectaire : tu n'es pas voileux , hein ?

14 nov. 2020
0

Bonjour
UN MOTEUR EST UN MOTEUR COMME TU DIS

Un moteur ne fonctionne pas sans un minimum de surveillance dans un local à terre alors sur un bateau!à moins de sécurités comme détecteur de température ,de fumée des pressions ,camera , et j'en passe avec tout l'automatisme qui suit.
Une simple fuite sur le circuit gasoil qui pulvérise sur l’échappement et tu n'as plus de bateau et si tu es au port tes voisins de même.
JC

14 nov. 2020
0

Bonjour.
Plutôt que démarrer un moteur pour entrainer juste un alternateur il existe du matériel "étudié pour" comme disait Fernand.
www.camploisirsaccessoires.fr[...]70.html
www.pro-accessoires.fr[...]es.html
A tout les prix et toutes les situations
JC

21 nov. 2020
0

Bonjour
il me semble que le contrôleur BMV 700 de chez Victron possède un contact sec qui se ferme sur un paramètre de tension minimum s'il active un relai de puissance on peut démarrer un groupe

0

Bonjour,
Le démarrage et arrêt automatique existent sur les groupes électrogènes (manque et retour secteur) et ceux ci sont implantés dans des locaux spécifiques. Hormis le fait que vous voulez faire fonctionner un moteur sans surveillance (assurance?)le fait est de savoir a quel régime vous avez besoin qu'il tourne et avec qu'elle charge sachant qu'il démarrera a froid et qu'il est fortement déconseillé de faire fonctionner un moteur diesel sous 25% de charge (encrassement, glaçage des cylindres, remontée d'huile ..etc).
En technique tout est possible surtout si on aime les usines a gaz.