Transpondeur AIS.. Le choix ?

Bonjour à Tous,
.
Quelle est la réelle différence entre un émetteur/récepteur proposé avec un splitter et son
homologue proposé, lui avec antenne GPS (route fond, vitesse..) ?
Bien entendu à l'avantage pour ce dernier d'offrir une solution "technique" plus intéressante.

L'équipage
11 jan. 2021
11 jan. 2021
0

2 antennes séparées, c'est une sécurité


fannybelle:Sûrement, mais à part celà ?·le 11 jan. 13:12
11 jan. 2021
0

Un splitter permet de partager l'antenne VHF nécessaire à la réception des signaux AIS. Il faut également une position GPS pour le calcul. Soit le transpondeur la reçoit par une interface avec un autre appareil soit il a sa propre antenne dédiée et il peut être autonome et servir aussi de GPS de secours par exemple.


Scotland:Tout à fait : l'antenne à part est généralement (comme tu l'as vu fannybelle) une antenne dédié au GPS. Mais puisque tu parles aussi de transpondeur, il faudra recevoir et émettre, d'où la nécessité à 95% d'avoir un splitter d'antenne qui fonctionne dans les DEUX sens... Ton antenne VHF en bout de mat sert alors pour ta radio ET ton transpondeur AIS. Après, certains ont monté un système avec une antenne (type VHF) dédiée à l'AIS sur un balcon, ou autre.·le 11 jan. 13:55
11 jan. 2021
0

Pour ma part, j'ai un AIS avec antenne VHF séparée ...
Alors, ok, je peux mettre une antenne dédiée super chouette, mais en attendant, j'aurais apprécié de me contenter d'un splitter pour récupérer l'antenne de la VHF.

Et même en tant que sécurité : je veux bien 2 antennes (quand j'aurais eu la patience et le courage d'installer la seconde), mais si j'ai un problème sur l'une des deux, sans splitter pour l'autre, je suis marron.


faby9:Si une des deux antennes est HS, on se sert de l'autre pour la VHF uniquement, ou pour l'AIS uniquement, au choix.·le 11 jan. 17:03
11 jan. 2021
0

Merci, je vois plus clair..


11 jan. 2021
1

@Peuwi : tu dis que tu as un AIS avec une antenne dédiée puis dans ton message cela devient peu clair : "ok je peux mettre..."

Voici un exemple de montage. En vert, tu as ta VHF branchée sur le splitter, en bleu l'AIS et le splitter. Puis derrière le splitter, tu as l'antenne VHF (a priori en haut de ton mat). L'antenne GPS à côté est là pour envoyer de façon autonome la position GPS de ton bateau à l'AIS.
De l'autre côté de ton AIS, libre à toi de brancher du NMEA, un ordi en direct, une passerelle WIFI, etc...

SANS splitter, tu as ta VHF qui est reliée à l'antenne fouet en haut de ton mat et tu rajoutes une antenne dédiée pour l'AIS. Plus celle-ci sera basse sur l'horizon, plus sa portée sera réduite ... à l'émission comme à la réception.

En espérant avoir été clair... 🤔


11 jan. 202111 jan. 2021
2

Quelle est la réelle différence entre un émetteur/récepteur proposé avec un splitter et son homologue proposé, lui avec antenne GPS (route fond, vitesse..) ?

Ce sont deux questions séparées.

Un AIS a besoin d’une antenne pour recevoir les signaux AIS des bateaux environnants, et émettre ses propres signaux AIS si c’est un transpondeur. Soit on utilise une antenne uniquement dédiée à l’AIS. Dans ce cas, on n’a pas besoin de splitter. Soit on utilise l’antenne de la VHF. Dans ce cas, il faut un splitter pour gérer le fait que l’antenne soit utilisée à la fois pour recevoir/émettre les signaux AIS et pour les communications VHF.

Par ailleurs, un transpondeur AIS émet les signaux suivants: identifiant du bateau, position, COG, SOG. Les données pour la position, le COG et le SOG proviennent d’un GPS. Soit le transpondeur AIS a son propre récepteur GPS pour obtenir ces données. Soit le transpondeur AIS n’a pas son propre récepteur GPS. Dans ce cas, il faut qu’un récepteur GPS séparé transmette ses données au transpondeur AIS, en général via un réseau NMEA0183 ou NMEA2000.

Donc, on peut avoir un transpondeur AIS ...
- ... avec ou sans splitter, et ...
- ... avec ou sans GPS intégré.

Moi par exemple, j’ai un transpondeur AIS avec splitter et avec GPS intégré.


islander:Les réglementations internationales exigent maintenant que les transpondeurs AIS soient équipés d'un GPS intégré. Certains transpondeurs peuvent aussi utiliser une antenne externe, mais les transpondeurs AIS non équipés d'un GPS intégré ne peuvent pas êtres approuvés. Il est préférable d'avoir également une antenne VHP séparée pour l'AIS. Mais un splitter d'antenne (intégré ou non a l'AIS) est quand même une bonne idée. Avec un splitter, si une des antennes tombe en panne (démâtage, par exemple) on peut connecter la VHF et l'AIS sur la même antenne.·le 11 jan. 17:23
fannybelle:@islander.. Peux-tu développer ?
A te lire, le transpondeur AIS avec splitter sur son antenne VHF unique OK, mais pour être en ordre aujourd'hui OBLIGATION de s'équiper d'une antenne GPS à placer dans le circuit...·le 12 jan. 15:40
jdmuys:ce qui n'empêche pas une prise pour brancher une antenne GPS externe optionnelle comme sur mon Em-Trak·le 12 jan. 18:35
Fabien83:Fannybelle, certains transpondeurs ont une antenne GPS intégrée dans le boîtier même du transpondeur et d'autres doivent être branchés à une antenne GPS externe. Dans tous les cas les transponders sont munis d'un GPS, le calculateur se trouve dans le boîtier, l'antenne est interne au boîtier ou externe. Sur un bateau avec pont métallique par exemple, pas le choix, il faut une antenne externe. ·le 12 jan. 22:23
11 jan. 2021
0

Bonjour, je profite de ce fil pour poser ma question : est ce que le splitter ne provoque pas un affaiblissement du signal sur la VHF ou des interférences ?


Numawan:Le splitter sert justement à éviter les interférences. En ce qui concerne la force du signal VHF, je ne sais pas. Mais je n’ai pas l’impression que ça préoccupe grand monde.·le 11 jan. 16:52
faby9:Ben si, c'est obligatoire. Si les 2 sorties sont équilibrées, la puissance est divisée par 2 (donc 3 db de perte,) plus celle liée à la qualité du coupleur (pas loin de 1 dB.). Il y a donc une perte de puissance (reçue et émise), donc une portée moindre. Mais il y a bien d'autres critères qui interviennent sur la portée...·le 11 jan. 17:01
sabord:Si l’on veut mettre un splitter il faut en prendre un de qualité alimenté en 12v sans perte de signal, mais cela a un coût.·le 11 jan. 17:32
faby9:S'il n'a pas de pertes de signal, c'est qu'il est amplifié. L'ampli dégrade alors le rapport signal/bruit. Il faut un ampli de qualité, donc plus cher qu'un mauvais ampli.

Peu d'intérêt et pas vraiment justifié (le débit est faible, la modulation relativement robuste). Mais à la question posée : différence entre avec et sans splitter, il convient de signaler cet affaiblissement apporté par le splitter.

Pour les interférences, normalement les filtres sont là pour les éviter. Là encore, un bon filtre est plus cher qu'un mauvais. ·le 11 jan. 18:34


olcdlm:j'ai discuté de cela avec un prof d'électronique d'université qui est radio amateur. le splitter fait perdre beaucoup en émission comme en réception. il déconseille ce montage.·le 13 jan. 14:36
Sapha Pani:C'est vrai sur un splitter passif ou on compte jusqu'à 3db de perte, pas sur un actif. ·le 13 jan. 20:46
Cédric 1983:Je confirme, un splitter actif ne dégrade pas... mais coûte aussi beaucoup plus cher.·le 13 jan. 21:15
11 jan. 2021
1

Quand on veut monter 2 antennes il faut deux mâts...
Les antennes doivent être à plus de 1m l’une de l’autre!!!

Ou alors dans le balcon, mais là c’est un rendement moyen...

Bref compromis compromis... et un splitter actif de bonne facture est le meilleur à mon sens


11 jan. 202111 jan. 2021
0

bonsoir,
j'ai 2 antennes. Celle en haut du mat me sert en AIS, celle sur le balcon à la VHF .
La VHF me sert à appeler le port pour demander une place ou pour appeler le bateau d'à côté elle n'a pas besoin d'être très haute. SI je lance un appel sur le 16 au CROSS, vu la hauteur de leur antenne que la mienne soit à 2m de hauteur ou à 11m il n'y a pas beaucoup de différence.

En AIS j'ai choisi un transpondeur classe B, avec 5w et protocole SOTDMA.

Le splitter d'antenne permet de partager l'antenne à 2 équipements.
Ils ont la totalité de l'antenne d'une façon séparée. Si par exemple la VHF est en réception cas le plus classique, cette réception est coupée au niveau du spliter quand l'AIS envoie son signal périodique sinon la VHF pourrait être détruite. Idem pour l'AIS avant d'émettre il écoute pour savoir s'il peut parler, ensuite il demande s'il en a la possibilité et enfin il émet. Dans les phases de réception de l'AIS la VHF ne peut pas émettre sinon le récepteur de l'AIS pourrait se porter très mal.

Si AIS et VHF veulent émettre ensemble, ce n'est pas possible sur la même antenne, c'est l'AIS qui va prendre la main car son signal est très court, répétitif.

Un splitter passif amènera la destruction rapide d'un équipement ou des deux. Le mieux est de prendre un transpondeur AIS avec splitter intégré, il sera actif sans perte et utilisera l'alimentation 12v du transpondeur , si on veut une seule antenne.


Cédric 1983:Un message AIS c’est quelques milliseconde... ça ne me gêne pas que la réception soit coupée sur cette durée ! Une antenne de balcon à une portée bien plus faible qu’en haut du mat ne serait ce que parce qu’il s’agit d’antenne courte! Enfin, le jour où tu lanceras un mayday et qu’un bateau a 15 MN ne te recevra pas à cause de ton montage, faudra pas s’étonner.·le 11 jan. 23:26
Meilmor:Ceci,demande quelques explications Cedric .... on ne va pas mettre des mats sur tout ce qui va sur l'eau ..·le 11 jan. 23:34
0

Bonjour,
Éternel débat....
Si j’ai bien retenu la leçon, la VHF travaille en portée optique. La rotondité de la Terre fait que plus les antennes sont hautes et plus le signal porte loin.
La BLU rebondit sur les couches inférieures de la stratosphère.
En 2019, je captais encore le sémaphore d’Etel alors que j’étais à 80 mn de Gijon. Faible mais distinct. Mais l’antenne est à 20 m de hauteur.
À bord, une seule antenne VHF en tête de mât, un transpondeur et un duplexeur de bonne facture équipé même d’une sortie FM très performante.
Tout fonctionne dans le meilleur des mondes.
Elle est pas belle, la vie?
Bonne journée,
Patrice


12 jan. 2021
5

Perso vu le prix d un splitter je préfère investir dans une seconde antenne vhf dédiée à l 'ais : beaucoup moins cher, ça peut également servir d'antenne de secours (dématage par exemple).
Par contre je préfère avoir une meilleure portée sur la vhf que sur l'ais. On a pas forcément besoin de 50 milles de portée pour l'ais alors que pour la vhf ça peut vraiment dépanner ( ne serais ce que pour la météo)


BWV 988:Je partage tout à fait cet avis et comme je suis un adepte de "un appareil=une fonction", il en est de même pour les antennes vhf et ais qui ont chacune leur fonction, ce qui permet accessoirement d'avoir une antenne ais parfaitement calée sur la fréquence qui va bien, et je me fous un peu d'avoir une très longue portée pour l'ais, contrairement à la vhf.·le 12 jan. 07:54
KOALA-5:Même chose pour moi et j'en suis très satisfait. L'antenne de VHF en tête de mât et celle de l'AIS sur le portique. ·le 12 jan. 08:06
faby9:Comme Koala : antenne spécifique VHF sur le mat, antenne spécifique AIS sur le portique. Et une grande antenne fouet (prévue pour les bateaux moteur) stockée dans une cabine, au cas où...·le 12 jan. 08:10
islander:Tout a fait d'accord avec les deux antennes, c'est la solution que j'ai retenue sur mon bateau.·le 12 jan. 10:28
Brandan:Tout à fait d'accord. Même installation que vous.·le 12 jan. 14:09
Ebraball:Tout à fait d'accord avec ça. J'ai l'antenne AIS (en fait une antenne VHF dédiée qui pourrait donc servir en dépannage) sur le portique, donc à environ 3 m. de haut, et il m'est arrivé dans de bonnes conditions de couvrir (en réception) presque tout le golfe de Gascogne. Je précise que j'étais au milieu et que je n'ai pas internet à bord, donc pas de signal relayé… Et comme dit par d'autres, capter et être capté dans un rayon de 10 milles est plus que suffisant pour l'AIS.·le 12 jan. 15:32
12 jan. 2021
0

Bonjour a tous,
Récemment en convoyage d'un catamaran neuf sans mat (destiné sur un cargo) j'avais monter l'antenne vhf de façon provisoire sur un balcon(1m50 audessous l'eau). J'ai capté des signaux AIS des cargos a 8.5 milles. Personnellement ça me suffit largement ;)


KOALA-5:Avec mon antenne AIS sur le portique (h = 2m50), je capte les autres plaisanciers à une bonne dizaine de milles et les cargos à ~30 milles.·le 12 jan. 11:43
sterwen:Même chose pour moi. J'ai une antenne dédiée sur portique pour l'AIS et je capte les bateaux hauts sur l'eau à une trentaine de milles. Ma VHF est en tête de mat.·le 12 jan. 15:02
12 jan. 2021
0

Pour la portée de l'AIS :
vous venez de transpirer un peu, en passant entre les 2 pécheurs espagnols, vous respirez un grand coup et rien de plus n'apparait sur votre AIS...

a) vous allez vous coucher, content de votre manoeuvre d'évitement ?
b) vous restez encore un peu, c'est joli ce halo lumineux sur l'horizon au loin, une ville peut-être ?
c) vous montez sur votre bôme et tenez votre antenne AIS à bout de bras, histoire d'avoir un peu plus de portée ?

Et des copies d'écran comme ça, j'en ai vraiment pas mal d'autres... le trait rouge mesure 10 milles.

@Ebraball : comment sais-tu que tu couvrais TOUT le golfe ? Certes tu as pu recevoir des émissions AIS de bateaux d'un peu partout, mais sais-tu si tu as vu TOUS les bateaux qui étaient à 30 milles de toi ?
Les émissions AIS se déplacent en ligne droite et ricochent comme la VHF. Devant La Rochelle, on entend Gijon, une fois le CROSS Jobourg qui parlait des Casquets mais jamais TOUTES les émissions VHF à la ronde à plus de 50 milles... Idem pour les AIS. J'ai fait une vidéo où au milieu du golfe, j'ai capté une radio FM espagnole, mais c'est hyper rare.


juliusse:Cette image sent la bonite 😜·le 13 jan. 00:17
13 jan. 202113 jan. 2021
0

Si tout le monde avait des émetteurs AIS de type classe A ou au minimum B+ SOTDMA, il n'y aurait pas de soucis.
les ondes VHF (comme AIS) se propagent en fonction des conditions électromagnétiques, météorologique, pression atmosphérique, degré d'humidité etc ...Elles peuvent longer la côte, rebondir sur la lune etc ...

Plus vous avez de puissance en sortie d'antenne, plus cela ira loin. 0,5Watts en haut du mat de 15m n'ira pas au bout de la portée optique, il va se noyer dans les bruits ambiants.

Mon antenne est à 40m de haut, à la maison. Certaines fois je capte en même temps des Classe A en Bretagne nord, dans toute la Manche, le début de la mer d'Irlande puis le Golfe de Gascogne jusqu'au cap Finistère ...
Ce cas arrive moins de 10 jours par an. Dans ces cas là j'ai des records de réception à 25.000 km2
En général je capte sans soucis des classe A à 100 milles, les meilleurs peuvent être à 150 milles. Les classe B en général 10 à 15 milles. Il n'y en a pas beaucoup en ce moment.

Voici l'exemple d'aujourd'hui
Première copie d'écran: les carré bleu sont les endroit où j'ai capté quelqu'un dans les 24h, les carrés remplis de bleu, c'est les endroits où je capte en permanence. Les point verts sont des call A, les rouge les classes B.
Deuxième copie d'écran: les azimuts et distance:
Troisième: les totaux par mois.
4ème copie d'écran: une situation normale "d'été"
Le phare de classe A que je capte à Saint Malo c'est La Balue Feu Posterieur 69 m de haut.

Le maximum pendant 8 jours de l'été dernier:
Marais barométrique de type anti cyclonique 1030 MB, vent à environ 2 nds de l’est.
L’humidité de la terre s’évapore et vu le froid condense aussi vite, donc un grand brouillard épais s’est établi sur tout l’Atlantique.
La portée vers des navires utilisant des émetteurs de 12,5 watts est de 373 nautiques (La Corogne), j"ai capté les Scilly, le Pas de Calais aussi.

Mon maximal de couverture de l’océan atlantique est de 25.092 Km2 avec une vision permanent de 117 bateaux et 27.8098 positions différentes reçues en 1 heure.
Dernière copie d'écran, une vue avec Avalon routing et les cartes du SHOM. Les bateaux ne manquent pas ce 20 avril 2020


13 jan. 202113 jan. 2021
0

Mon antenne AIS est à 3 m au dessus de l'eau et je n'ai jamais eu de problème de réception, ni d'émission non plus selon ceux qui me suivent sur MarineTraffic.
Mon antenne est de bonne qualité (Metz Manta accordée pour l'AIS) et reliée par du câble de bonne qualité également (Aircell 7).
Dans la portée optique, c'est l'antenne la plus haute (donc celle du cargo par exemple) qui a le plus d'importance. La formule est : D = 2,2 (√H1 + √H2) avec H1 et H2 en mètres et D en milles. Donc deux antennes de 16 m de haut se verront théoriquement à 17,6 milles, mais ce sera exactement pareil si l'une est à 4 m et l'autre à 36 m de haut.
PS : c'est une formule approchée mais bien suffisante.


14 jan. 2021
1

Il n'y a pas 36 choix lorsqu'on a un mât :
a) antenne VHF en haut du mât et antenne AIS spécifique sur le balcon arriere
b) antenne AIS spécifique en haut du mât et antenne VHF sur le balcon arriere
c) antenne VHF en haut du mât avec splitter (actif, aujourd'hui il ne faut pas s'en priver si on opte pour cette solution là) pour partager avec l'appareil AIS

On peut multiplier ces trois scénario avec une antenne classique 6 dB ou une petite antenne de 15cm de 1 dB (que ce soit en haut du mât ou sur balcon arrière) : 12 scénarios possibles ?

Ca c'est la théorie.

En pratique .... ça dépend du programme (et du type de voilier) !

J'ai souvenir d'avoir vu sur mon écran AIS le Mega Express. Sa vitesse affichait 28 noeuds. Il venait pile vers moi. Et moi j'allais pile vers lui (on était pile sur le même trajet). J'avançais à 11 noeuds. Ca signifie que toutes les 3 minutes, la distance qui nous séparait se réduisait de 2 miles. 2 miles toutes les trois minutes. Dans ce scénario précis, si la portée AIS est de 5 miles ou si elle est de 15 miles, le laps de temps pour réagir n'est pas le même ...

(évidemment c'est pire pour les monocoques ou trimarans de course. A ce propos, j'ai remarqué qu'un trimaran classe Multi50 indiquait volontairement une immense longueur de coque sur l'AIS.)

Ca dépend donc de ce qu'on considère :
- le temps de réaction (dépend de la vitesse du voilier, et de la hauteur de l'antenne)
- les poids dans les hauts
- la volonté de joindre uniquement le port lorsqu'on arrive (là en effet uniquement l'antenne VHF sur balcon arriere suffit, et peut-être même une simple VHF portable aussi)
- le souhait d'entendre un appel de détresse (plus c'est haut mieux c'est)
- le souhait de se faire entendre en cas de détresse (idem précédent)

Je reste quand même convaincu qu'il est bon d'avoir une antenne VHF de secours qu'on peut installer ponctuellement au balcon arriere (et en écrivant ces lignes, je me souviens que je n'en ai toujours pas ...).

Bref vaste sujet théorique, mais en pratique : idéalement antenne 3dB en tête de mât sur splitter actif, + antenne de secours bien rangée avec son câble coax qu'on peut facilement installer sur le balcon arriere.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Il ya des hivers qui ressemblent au printemps...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (115)

Il ya des hivers qui ressemblent au printemps...

février 2020