pérégrination Açores Islande entre janvier et avril

Bonjour
Nous projetons de quitter le "vieux continent" mi janvier avec crochet Madères et Acores pour nous diriger vers l'Islande : nous recherchons cartographies ,conseils de route ,retour d'expériiences et vetements chauds qui dormiraient dans les placards car pas ou peu utilsés...
Nous sommes 4 , et partons sur un OVNI 28
A vos suggestions , bon vent à tous
Yves

L'équipage
14 oct. 2020
14 oct. 2020
12

Première suggestion :
- Etes-vous sérieusement compétents et préparés pour ce projet ?
- Ou ne vous rendez-vous pas compte qu'un triangle Madère Açores Islande en hiver, qui plus est sur un 28 pieds, sera très très loin d'une partie de rigolade (ce qui n'empêche pas le plaisir ceci dit), et exige à minima d'être sérieusement compétents et préparés?
Si vous avez le moindre doute sur le point 2, n'y allez pas.

Je sais, ce n'est pas le type de contribution qui est attendu, mais c'est juste pour être sûr que vous ne vous fassiez pas mal.

Ceci dit, si vous vous lancez, je serai heureux de suivre vos pérégrinations.

14 oct. 2020
5

L'Atlantique Nord en hiver à 4 sur un 28 pieds, cela ne me parait pas faisable.
Les fenêtres météo sont trop courtes pour faire des grandes étapes sans se prendre un mauvais coup.

14 oct. 2020
7

Absolument pas raisonnable, bateau trop petit pour 4 personnes et dans les conditions météo prévisibles.
Même avec un bateau plus grand, le choix de la période n'est pas le bon.

14 oct. 2020
8

Pour demander des conseils en le formulant ainsi sur un forum la réponse a la question compétences et expérience ne fait pas l ombre d un doute malheureusement....
Je n' ai aucune expérience de naviguer dans ces zones ( Islande) mais j ai du bon sens. On parle bien de naviguer en Islande en hiver ?

15 oct. 2020
2

Tout à fait vrai !
Et puisque conseil est demandé j'ajoute le mien : ne partez pas à cette saison sur ce trajet.
Ceci etant, chacun prend la decision qu'il veut au final...

14 oct. 2020
1

Avec un bateau de 9 m, partant du "vieux continent" (d'où ?) mi-janvier, descendre à Madère, remonter aux Açores... puis entreprendre la très longue montée sur l'Islande, l'hiver sera fini...

Quelle route bizarre...? Et après l'Islande ?

14 oct. 2020
2

OVNI 28....j'ai navigue dessus étant jeune....bateau avec des qualités marines très justes...
Cetait le 1er ovni si je me souvient bien et ils n'avaient pas encore pris d'architectes naval....donc une nav a cette époque avec la meteo dans le coin que vous décrivez....hummm..?
Philou

1

L'OVNI 28 n'était pas le premier, puisqu'il y a eu avant le 25 et le 31 (quillards) au moins...

15 oct. 2020
4

Drôle d'idée effectivement....
C’est en pièce jointe à peu près ce à quoi il faut se préparer...sans parler du froid.
Bon courage à 4 sur 28’! Je ne connais pas ton niveau ni celui des trois autres mais je trouve ça presque inconscient.
Je prévois d’y aller prochainement, mais entre début août et mi septembre au plus tard, en arrivant par la Grande-Bretagne/shetland/Féroé, petites étapes et de quoi pouvoir s’abriter vite si la fenêtre météo se referme. Et déjà ce ne sera surement pas toujours simple.
Mais en janvier venant des Acores, Je ne peux pas te dire autre chose que moi c’est sûr je n’irais pas!

15 oct. 2020
5

@armor22
Fin août début septembre, c'est déjà un peu tard en saison. Ça commence souvent à cogner au niveau des Féroé. Ce n'est pas un problème mais il faut avoir du temps devant soi car on peu avoir à attendre parfois une dizaine de jours avant le bon créneau.

15 oct. 2020
1

Tu as tout à fait raison, nous aurons tout le temps devant nous et le périple aura commencé fin mai début juin. Fin août mi septembre ce sera donc la fin de l’islande

0

Jolie balade en tous cas, avec beaucoup de belles choses à voir. Bon vent !

15 oct. 2020
3

En partant mi janvier vers Madère puis Acores, vous ne serez bien sûr pas en Islande avant l'été.
Une route Acores Islande à quatre sur un 28 pied est assez peu probable vu que vous aurez eu le temps de vous rendre compte de la difficulté d'y tenir sans se décourager...
Après, si vous n'êtes pas écœurés de vos navigations, il restera l'approche de l'Islande qui réserve souvent quelques surprises (très) musclées au delà des capacités d'un Ovni 28.

-10

Alain Kalita a bien fais 3 tdm sur son voilier de 9m50  »Naïla». Il a traverser une des puissants ouragans dans l’océan indien. Lui qui disait de l’avoir accorder le rêve avec le réalité...
Il a été un débutant le plus complet... mais pas débutant en rêves!!!

13

Un peu moins de rêves et de pastis et un peu plus de sérieux et de bon sens svp.
Inciter des gens à partir au milieu de l’ocean en plein cœur des zones dépressionnaires n’a rien à voir avec le rêve, ça s’appelle de la bêtise.

0

Kalita a écrit un livre : "Je suis né 2 fois", suite à son 36O°...

-7

Bonjour et merci tout d'abord pour cette pluie ( parfois un peu glacée :) de remarques de tout styles à l'image d'un site très vu comme Hisse et HO
Je vais tenter de répondre ponctuellement aux questions ciblées
Mais je constate en tout cas que le sujet vous motive et que si il vous motive c'est qu'il doit contenir un minimum de réalisme .
Alors pour faire court , non je ne suis pas Mike Horn et assez peu médiatique ( jusqu'à aujourd"hui au moins ) pour tenter de faire du spectaculaire .
Le bateau : c'est un tank capable de belles performances qd meme , et possédant assez marin pour ce type de programme.
L"équipage : j'en suis le "fer de lance' et je pourrais vous dire bcp de mon cv nautique qui est respectable allez mais je me place sans forfanterie plutot un poil au dessus de la moyenne pour aborder et gerer des situations hors normes ou à minima exceptionnelles ...
Et puis il y a le passé glorieux ( mais il y a eu aussi calamiteux voir dramatiques , j'en suis conscient ...) d'innombrables destins choisis ou subis de navigation dans des conditiions autrement plus rudes en confort ( vetement pas étanches humidité absence de cartographie de vivres et de previsins météo ...
Bref pas un héros juste l'envie de prendre le large , avec un petit équipage aussi déterminé que moi ...

8

Tu demandes des avis, on te les donne, avec des expériences nautiques variées et pas nulles je pense, sans prétention ni mépris.
La conclusion est globalement unanime et tu en fais ce que tu veux. On peut prendre le large et aller dans des endroits difficiles, on peut affronter le gros temps et vivre des moments durs en mer, ce n’est pas le sujet.
C’est juste que personne ne te conseille de le faire comme tu le prévois.
Ce qui m’étonne c’est que tu demandes des suggestions et conseils mais ne semble pas être décidé à en tenir compte.
Je quitte ce fil et te souhaite malgré tout bon vent, tu en auras besoin

4

Bon ben feu! alors :)

Mais très sérieusement, faites gaffe. La prise de risque me parait malgré tout énorme. Vraiment énorme.
Mais vous aurez bien le temps de vous en rendre compte sur la route.
Rallier Madère en plein hiver, ça se fait, et même certainement très correctement depuis la med si c'est le cas. Puis vous verrez bien si le chemin des Açores à cette période est à votre portée. Mais gaffe. Même en pleine belle saison, avec de bons marins sur de bons bateaux, l'Atlantique Nord fait régulièrement du grabuge.

0

C'est toi Daniel ?

6

Alain kalita s'y ait pris à 3 fois avant de réaliser son premier tour du monde et a bien failli y passer quand son voilier a chavirer et qu'il s'est retrouvé piégé a l'intérieur et qu'il a mis beaucoup de temps a se redresser d'ou le titre de son livre "je suis né deux fois".

Alors oui plein de débutants ont réussis à passer dans des coins très mal pavés et de très mauvaise réputation.
Beaucoup ont chavirés ( les Damiens.... qui n'étaient pas des débutants) et/ou dématés....
On ne parle que de ceux qui en sont revenus et ont écrits un bouquin.
Il est fort probable que un certain nombre n'ont pas eut la chance de s'en sortir et ne sont pas la pour en parler....

3

Il me semble avoir lu un récit de nav sur un Ovni 28 ou la stabilité du bateau en situation limite était jugée plutôt insuffisante, AVS en particulier

Mais c’est une vieille lecture et ça reste flou

17

Le sujet motive les réponses, ça ne veut pas dire qu'il soit considéré comme réaliste.
Curieux, à chaque fois que ce genre de question est posé, quand on fait remarquer à l'initiateur du sujet que son projet est assez déraisonnable, la réponse est quasi systématiquement : je suis compétent, je sais ce que je fais, mon bateau est un tank, d'autres l'ont fait etc..
Alors pourquoi poser la question sur la route à suivre et autres conseils quand on est "au dessus de la moyenne"?

1

Pour aller dans le sens de entres-cote, je dirais, que de commencer par madère c’est déjà bien et réaliste comme départ. Pour la suite, vous verrez par vous même !!!

1

Ca me va
Et puis la bas il semblerait qu on trouve un petit vin sympathique
En attendant que le vent tombe ...

2

Surtout que les questions posées sont très générales et vagues. Si le posteur avait le niveau qu'il décrit, il serait venu avec des questions ciblées : genre quelle marina conseillé vous sur l'île d'X

Quand à venir demander des vêtements en "cadeaux", ça ne contribue pas à l'image de sérieux du projet : pour aller se balader dans de tels coins (que je ne connais pas), je pense que s'offrir la tenue neuve, bien ajustée me semble assez élémentaire.

2

Pas d’accord sur ce point précis. Avoir le niveau ce n’est pas la même chose que de connaître un bassin de navigation. On peut très bien avoir un super niveau et une expérience hors norme et aborder un nouveau bassin de navigation en partant de zéro, donc en se renseignant. Ce qui est précisément la question posée.

0

C'est malheureusement très juste. Rappelez vous du passage d'aurigny vers le Nord (figaro2) avec un courant déjà descendant, même des professionnels n'avaient pas appliqué les manoeuvres élémentaires et s'étaient échoués.
JJ

1

Gribou: "passage d'aurigny vers le Nord (figaro2)"
Cela n'a rien à voir . Les Figaristes ne sont d'alleurspas des professionnels mais des régatiers qui ont joué au maximum en tutoyant les roches. Pour l'un d'entre eux, ce n'est pas passé. Juste une touchette.

Mais naviguer dans l'Atlantique nord en hiver à 4 sur un 28 pieds, dériveur intégral de surcroit, est de la folie.

0

c'était "bassin de navigation" mais pas d'accord avec toi; certains avaient compris pas d'autres (vidéos explicites, gestion des courants). Pour ce qui est du fil, je suis perplexe et très interrogatif.

0

Bonjour,
Simple curiosité déjà exprimée : d'où comptez-vous quitter le vieux continent : au dessus ou au dessous de 40°N ?

0

Nous partons de Méditerranée donc au niveau de Gibraltar...

0

ok merci, je comprends mieux.

0

Parmi les sujets de navigation abordés dans le forum, j'avoue préférer de loin ceux qui parlent de leurs experiences vécues que des rêves à venir.

D'autant que comme dit plus haut, les avis et conseils sont rarement suivis s'ils se révèlent des mises en garde, l'auteur ayant la plupart de temps son idée déjà bien arrêtée.
(sauf réel novice débutant et de bonne foi)

5

j'avoue préférer de loin ceux qui parlent de leurs experiences vécues que des rêves à venir.

Ne faut-il pas rêver avant d'expérimenter ?

0

C'est la poule et l'oeuf : tu peux rêver de gravir l'Everest mais si tu n'as pas des rêves intermédiaires à réaliser et à transformer en expérience avant de te lancer vers le Toit du Monde.

5

Une étoile à kobaia, et une à Hubert, les deux ont raison.
Mais personnellement je préfère le récit des expériences vécues que celui des fantasmes de certains qui se répandent sur les réseaux sociaux,ca leur donne l'impression d'exister.
Et ici, on trouve 10 fois plus de la deuxième catégorie...

0

juste que ce n'est pas mon cas
Après ce n'est pas la meme démarche que d'étre dans le récit que d'être dans la préparation
Mais que ceux d'entre vous qui habitent du coté de Agde me le fasse savoir je suis en train de préparer le bateau et le jour J est prévu -des que fenetre météo correcte - entre le 24 et le 30 novembre ...

1

Attention aux restrictions d'accès et autres quarantaines dues au Covid dans les iles.

0

J'ai rêvé aussi, Hubert, bien sûr.
J'indiquais juste ma préférence de lecture sur le forum.

3

Sur un autre fil on recommande plutôt le First 210 pour ce type de nav. Juste prévoir quelques points à renforcer.

1

Par simple curiosité, c'est quoi l'équipage ? 2 parents avec 2 enfants ? 2 couples ? 4 amis ? Ca joue beaucoup pour un voyage de 6 mois sur un 8,5m.

0

Nous serons entre Gibraltar et Madères / Acores entre 1 senior et 3 jeunes adultes ( 3 hommes et 1 femme )
Mais devrions passer à 2 ensuite car les autres équipiers ont d'autres projets à compter de mi février
Donc beaucoup plus gérable normalement hors les quarts plus longs

0

6 mois?
J'ai lu de "janvier à avril" dans le titre du fil de discussion!

Pour les environ 5 000 milles sur la route direct depuis et retour à Gibraltar, cela ne fait que 50 milles/jour (sous réserve de ne jamais s'arrêter) avec pas loin de 1 650 milles entre les Açores et l'Islande et 2 000 entre l'Islande et Gibraltar.
D'accord un 28 pieds, il faut être un bon régleur.

7

@matelot17486
"Léquipage : j'en suis le "fer de lance' et je pourrais vous dire bcp de mon cv nautique qui est respectable allez mais je me place sans forfanterie plutot un poil au dessus de la moyenne pour aborder et gerer des situations hors normes ou à minima exceptionnelles ..." as-tu écrit.

J'aurais tendance à penser que si ton cv nautique était aussi fourni que tu le prétends, tu ne poserais pas ce genre de question...

13

Bonsoir matelot@17486,

comme tous les autres intervenants, je te déconseille de te lancer dans ce projet.

J' ai plutôt l' habitude de soutenir les "petits" bateaux qui partent loin, mais là, ton projet est quand-même "franchement osé"!

Je n' irais pas jusqu' à dire que c' est impossible, mais c' est particulièrement risqué, surtout pour le trajet Açores-Islande, et comme dit plus haut, on parle surtout de ceux qui ont réussi et beaucoup moins de ceux qui ont échoué.

Heureusement, tu as précisé que sur cette portion, vous ne serez qu' à deux à bord, ce qui est déjà plus raisonnable (que dans le message initial) sur un 28 pieds.

Si toutefois, malgré les bons conseils donnés plus haut par les autres intervenants, tu envisageais quand-même de partir "tenter" ce périple,
même si l' Ovni 28 est un tank, j' espère au moins que tu as prévu l' éventualité d' un retournement et ses conséquences dans la préparation du bateau, à savoir une étanchéité totale, l' arrimage de tout ce qu' il y a à l' intérieur comme à l' extérieur, de quoi faire un gréement de fortune, bref, fait une photo générale de l' intérieur de ton bateau, tourne-là de 180 °, et imagine ce qui va se passer...(c' est ce que j' avais fait sur mon Armagnac).

Et je te garanti que pour préparer un 28 pieds à affronter ce qui t' attend, il y a un sacré boulot qu' il est bien difficile de faire sérieusement en quelques mois!

Gorlann

1

Et je rajouterais que Gorlann sait de quoi il parle, puisque qu'il a déjà expérimenté le coin sur un "petit" bateau. L'Armagnac est largement aussi marin voire plus que l'Ovni 28.

-1

L'Armagnac est largement PLUS marin voire plus que l'Ovni 28.

Intéressez vous à son coefficient de redressement.

1

Désolé mais pour l'Armagnac très mauvaise réputation pour sa solidité beaucoup ont exposer leurs structures

0

Je prends un Armagnac en alu plutôt qu’un Ovni en CP, bon je sors !
🙏🤓😎

0

"très mauvaise réputation" pour l'Armagnac. Je n'en connais qu'un seul à qui c'est arrivé. Un de la première version. Ne pas confondre avec les Mousquetaires contruits par les CMN.

Si tu en connais d'autres qui "ont exploser leurs structures", indique les nous.

1

Mon fils préparer un voyage avec l'Armagnac et il a sombrer dans le Raz Blanchard déchirure au niveau de contreplaqué sur un border

0

Un Armagnac première génération a coulé entre le Venezuela et les Caraïbes au près contre l’Alize.
Problème de structure.

-3

Merci
On peut s'appeller si tu veux Gorlann,
Mais je suis exactement dans ce type de préparation ( blocage anti retournement de tt à l'intérieur et à l'extérieur ) et se sera 2X plutot qu"une sérieusement arrimé !
Merci de ce message positif , pour un qui ose il y en tellement qui reste dans la critique , après chacun choist la vie qu'il a envie d'avoir ...

5

Vous prenez conseils et mises en garde comme des critiques. En fait tout ce qui ne va pas dans votre sens.

Je pense personnellement que votre message initial comportait de fausses questions, destiné à présenter votre projet pour flatter votre ego.

Ceci dit, chacun est assez grand pour se tromper tout seul.et la mer se chargera de vous ramener à quelque humilité.

0

Bon, rassurons-nous, les restrictions Covid vont préserver notre ami de faire une grosse bêtise!

-4

La on est carrement dans la frustration ...

0

aucune restriction de navigation actuellement au portugal et dans les iles portugaises.

dans les iles, test à l'arrivée (infos presque à jour sur noonsite) et masque obligatoire.

6

Lisez d'abord le CV nautique de Papy-Zoom, ça m'etonnerais fort qu'il ressente une frustration quelconque...

0

Avec quel bateau papy zoom avait-il accompli son tour de l'Atlantique en passant par l'Islande ?

3

Un Ovni 32 neuf, sans assurance autre que aux tiers (perdre son bateau n'est pas le plus grand risque en mer)

Voir à 31'

1

Superbe!

Gorlann

5j5j
2

Puisque votre sujet comporte des demandes, pour les vetements chauds, avez-vous pensé à Emmaüs ou au Secours Populaire ?

0

Que ce soit pour Kobaia ou Papy-Zoom, étant donné leur parcours à tous deux jusqu'à aujourd'hui, tu te trompes !
;-)

Je répondais à un post où il était question de "frustration"...

0

Je n'ose penser à l'assurance qui me semble impossible à obtenir....
On me dira pourquoi une assurance?
Ben si.....
Philou

3

Ah lala, si tous ceux qui nous ont inspiré, les Moitessier, Damien et autres avaient attendu après une assurance ils n'auraient probablement pas accompli ce qu'ils ont accompli...

L'assurance c'est une belle perversité.

Fañch

2

Fanch; on parle d'une RC; obligation faite à une personne de réparer les dégats causés à autrui!

1

SENETOSA bien sûr Damien devaient avoir une RC...Mdr

Ceci dit je suis tout à fait d'accord avec le principe d'une RC par respect pour autrui

J'imagine pourtant que la grande majorité des gens n'imaginent pas naviguer sans une belle assurance plus protectrice, genre perte totale ou autre. Peut-être que je me trompe.

6

Fanch;les forums c'est magique! tout un art pour ne pas se prendre la tete alors qu'on pense certainement la meme chose...
je vais tout de meme te répondre, mais ne le prends pas mal c'est juste pour donner un ex de ce que je viens de dire
Dahut d'Ys bien sur Janichon et Poncet seraient venu demander sur hisse et oh à ce qu'on les encouragent dans leur projet...mdr
pour etre clair; tu n'impliques personne dans ton projet, tu pars sans balise, tu fais ce que tu veux et tu es prete à assumer tes actes; respect!
tu demandes mais n'écoutes que ce que tu veux entendre, tu es pret à mettre des gens dans la merde, pas respect!

1

Bonjour,

Au niveau assurance, certaines dont la Macif font une "couverture monde" en RC.

Çà n' est pas obligatoire, mais comme tous les ports l' exige...

D' un point de vu réglementaire(vis à sis de la législation Française), je ne sais pas trop comment çà se passe aujourd'hui avec un 28 pieds pour faire du hauturier, mais du temps des catégories de navigation, il,fallait une longueur de coque de 8m minimum pour la seconde (200MN d' un abri) et 10m pour la 1ère(pas de limite).
Pour être "en règle", il fallait longtemps à l' avance demander une dérogation aux affaires maritimes, qui pouvait être accordée pour un trajet et une période bien défini.
Il fallait remplir un dossier avec CV nautique, préparation spécifique du bateau, bien-sûr mise aux normes du moment (avec par ex ré-hausse du surbaut de descente, hauteur des filières etc...) et le matériel de sécurité correspondant à la catégorie demandée, un rapport d' expertise, puis une visite d' un inspecteur des Aff-Mar (qui m' avait imposé un déquillage pour contrôle des boulons de quille).

Après tout çà, la dérogation était accordée au bateau, mais pour un seul skipper, uniquement pour le voyage déterminé et une durée maximale d' un an.

Dans les années 70/80/90, c' était tellement compliqué d' être en règle avec un petit bateau, que rare étaient ceux qui l' était, d' autan plus qu' en dehors des eaux territoriales...

Gorlann

0

Et tu avais dequillė pour assurer ton Armagnac ? 😤🙈😩

0

Étant trop en retard sur la saison pour sortir le bateau et effectuer un déquillage de contrôle, j' avais fait une déclaration sur l' honneur (zic) comme quoi je l' avait fait (mais il y a prescription).

J' ai fait un déquillage (mais pas de contrôle) à Keflavic (Islande) après avoir talonné à 7 nd sous spi sur une épave non cartographiée.
Avec un GTE lourdement chargé, çà pardonne pas: pas de voie d' eau mais les trois varangues arrières et la pièce de quille cassée!
Les boulons, eux, étaient en parfait état, heureusement!

Gorlann

0

Pour la 2°, c'était 7,51 m c'est pourquoi le gib sea 76 7,50cm conçu et demandé en 2° n'a obtenu que la 3°.

0

Pour la 2°, c'était 7,51 m c'est pourquoi le gib sea 76 7,50cm conçu et demandé en 2° n'a obtenu que la 3°.

9

Avec un peu de chance, on peut éventuellement espérer naviguer de Gib aux Açores via Madère en janvier sans phénomène météo dangereux. En revanche, l'étape Açores - Islande (avec ou non une escale stratégique en Irlande) tient de la roulette russe avec un petit bateau lent, incapable d'esquiver des systèmes météo. Il ne faut alors pas espérer, en venant sur ce forum, obtenir des avis "marins" car il n'y a rien de marin dans cette démarche. On nous jette là un projet fou: comment vouloir des réponses constructives autres que "n'y va pas à cette saison, ce sera praticable plus tard"? On peut toutefois discourir sur l'esprit joueur, le goût du risque voire la saveur de la forfanterie...
Des projets fous, il y en a eu et en aura toujours: ils se REALISENT, parfois, et ceux qui réussissent viennent, parfois aussi, en parler comme récemment Guirec Soudée. Venir ainsi sur un forum avec des demandes aussi basiques que cartographie et sous-vêtements chauds à emprunter me semble relever soit du prétexte à dire "regardez ce que je vais faire, suis trop fort!" soit d'une candeur qui sera un danger de plus pour l'équipage...
Mais Açores - Islande en mai-juin, sur un petit bateau, quel beau projet ce serait!

1

25 mai aux Féroé, 48 nœuds dans le port de klakvik. C'est arrivé en moins d'une journée, la petite dépression prévue s'est creusée deux fois plus que prévu.
On a eu du mal à remonter à bord alors que nous étions à l'abri derrière un grand quai. Nous n'arrivions pas à ramener le bateau le long du quai tellement il tirait sur ses amarres (doublées bien sûr). Alors dehors entre les Féroé et l'Islande, je n'ose imaginer surtout qu'il y a une remontée de fonds qui génère des vagues assez monstrueuses.

1

Déjà, faire Gib - Açores en Janvier, Il y a dans les 99% de chances de passer pas mal de temps à la cape pour naviguer entre les dépressions.

1

Dériveur lesté, 1200 kilos de lest, rien d’excessif vu que le centre de gravité est haut, oui je sais le dériveur glisse sur les vagues sans effet croche pied, débat régulier sur HEO

1

Sans RC on entre pas dans un port, parfois on y est quasi obligé

5j5j
0

On a une RC, mais jamais aucun port ne me l'a demandée. (sauf port à sec d'hivernage)

0

Dans tous les ports de l'Espagne et de ses îles c'est systématiquement demandé, la RC.
Autant que je me souvienne au Portugal aussi.

0

On ne me l'a pas demandé partout en Espagne mais beaucoup plus souvent au Portugal

4

Pour l' Islande, la "meilleure" période est de mi-Mai à mi-Juillet, mais sur place!

Et des Açores à l' Islande, y' a au grand minimum 10 à 15 jours de mer!

En admettent que cette traversée s' effectue en Avril, c' est météorologiquement impossible de ne pas se prendre quelque chose de vraiment méchant sur la tronche.

Avec un 28 pieds pas spécialement rapide, je pense que quels que soit les moyens dont ont dispose à bord pour recevoir des infos météo, on ne pourra pas échapper à du gros mauvais temps.

J' aimerais bien connaître l' avis d' un routeur professionnel sur une telle traversée à cette période.

Après, il y a un "truc" que j' espère que matelot@17486 sait, c' est que si on fait ce genre de nav à très haut risque en solo, on engage que sa vie, mais avec un ou des équipiers, si çà tourne vraiment mal, aïe aïe aïe!!!

Gorlann

1

c'est pas le plus rapide mais repasser par "le vieux continent" permet de réduire le temps de navigation pour chaque étape et donc diminuer considérablement les risques de gros mauvais temps. si on part du principe que 2/3 jours sont fiables aujourd'hui en prévisions, passez ce délai faut etre capable d'envisager tous les scénarios et les probabilités de prendre du lourd. se payer les services d'un bon routeur n'est pas inutile et n'enlève rien au plaisir de la navigation, au contraire...

0

au depart des Acores avec un 28 pieds, 2-3 jours ne mènent nulle part en terme de sécurité...

0

je sais bien mais 1 semaine de nav en étant assez sud pour faire de l'est c'est plus simple à gérer que vouloir monter tout droit.

-13

Arretez de pensez : agissez...

4

Ne t'inquète pas pour nous, nous sommes un certain nombre sur ce forum a avoir déjà fait quelques tours (certains encore plus que d'autres) par là-bas, on ne t'a pas attendu pour le faire.(sans rien demander à personne).

5

Ca c'est la meilleure !
C'est lui qui veut partir et c'est à nous d'agir?

C'est vraiment trop troll... 😄

10

Pour nous, il y a une chose qui est sûr, c'est que l'on a réussi a y aller.... mais aussi en revenir !

0

Magnifique!
Je ne sais pas si j'aurai un jour le temps et le niveau, mais ça fait envie.

0

Y a pas de vent là bas.

1

Non, il n'y a pas de vent là-bas (pour faire les belles photos).... car comme je suis pétochard, j'y suis allé en été (comme la plus part d'entre nous).

Nez en moins, je pense qu'un bon nombre d'entre nous serons d'accord pour dire que le retour qui fut nécessairement plus tard en saison fut quelque fois un poil plus rude que l'aller.

0

Ja taquinais bien sûre.

0

Je l'avais bien compris comme tel. Mais il y a du vrai, pour aller/retour au Svalbard (photos 1-5-6-7) environ 600 heures de moteur.... (en 1999) et l'anticyclone polaire.

Pour rejoindre le Groenland (en 2000) (photo 2) depuis terre-Neuve également beaucoup de calmes donc moteur (pour le radar) dans le brouillard.

Pour l'Islande (photos 3 & 4) (en 2009) tout à la voile 14 jours de route direct entre Rochefort et Reykjavík mais un retour venté avec 10 jours au mouillage en Irlande pour attendre une météo jouable.

Mais je me répète tout ça en été !

0

Mais c est egalt comme ca que je l envisageais :) !
Le post a ete mal compris et ca s est enflamme " betement "...
Par contre si on pouvait echanger par mail et plus en direct j'aurais apprecier sur des points moins polémiques et plus pratico pratiques ?
Voici mon mail
yves.gilet@gmail.com
Merci à toi...

2

Pour ceux qui ont envie de voir comment c'est par là bas, deux petits films...
Ils ont été montés pour être diffusés dans des IEM ou des hôpitaux pour enfants mais les adultes ont aussi le droit de les voir


0

Bravo pour ces films pleins de fraîcheur :) Fañch

0

Je dois aller dans ton coin lundi, le bateau est amarré où ? sur l'Hérault devant Agde ou à Cap d'Agde ?

5

bon... je bâche! nous sommes assez sur ce fil à avoir des cv nautiques suffisamment étoffés pour ne pas perdre davantage de temps avec un demandeur de conseils qui en fait ne veut rien entendre.
Bonne chance puisque ce sera finalement elle l élément déterminant!

3

Matelot@17486
Et si vous reveniez sur ce fil dans quelques mois nous raconter votre voyage...sur l'eau ou dans votre tête...

-1

C 'est promis !
Si on s en sort evidemment :)
Maus je ne suis pas suicidaire et si ca le fait pas on saura s' adapter !
Merci pour cet encouragement

10

en fait ce fil est très intéressant si on enlève les interventions de Matelot@17486 !
Tom a du embaucher un robot initiateur de fils dont les questions seraient construites selon un algorithme nourri par les préférences des intervenants de HéO afin de construire des sujets fédérateurs, Matelot@17486 serait un "robot-intervenant" développé par Google Robotics, il ne naviguerait que sur les forums à l'abri des corrosions galvaniques, des paquets de mer, des growlers et des sarcasmes.
Matelot@17486 tu es démasqué, renvois-moi le ciré doublé peau de caribou tout neuf que je t'ai envoyé ainsi que mon guide Michelin de Groenland.

1

Hello Quizás

Dsl pour ce prêt : je ne pourrais pas honorer mes promesses car je ne suis qu'un algorithme !
et pour le ciré doublé en caribou le chien de mon développeur ( un husky évidemment ) s'en ai déjà chargé !

signé
Bronski Beat ,( encore un allien ) le petit robot de Hisse et Ho

1

magnifique Lili la mouette, ton histoire est très belle

0

Bonjour matelot,
Avec un programme aussi stupide et mortifère, tu pourras certainement compter sur la communauté en cas de désistement d’un coéquipier...
Pour ma part, j’aurai certainement quelque chose (de plus sensé) à faire.
L’hiver dernier, un « skipper professionnel » a voulu traverser le golfe de Gascogne en hiver sur un First 51. On a vu la tragédie sur les griffes des chats de Groix.
Je te souhaite néanmoins de réussir dans ta lessiveuse en alu.
Bonne journée,
Patrice

8

Si le temps se gâte entre Acores et Islande, reste bien au large, s'approcher des cotes n'est pas une bonne idée… Photo près de chez moi quand ca souffle en hiver.

Sinon attendre le joli mois de mai aux Acores avant de continuer. Pour autant que tu ne sois pas bloqué à Madère à attendre une météo décente!

0

Magnifique!!!
Mais qu' est-ce qu' on est bien à terre ces jours-là!!!

Gorlann

0

Quelle magnifique photo! Où et quand a-t-elle été prise?

0

C'était le 26 décembre 2016, la tempête Conor passait sur les Shetland. La photo a été prise entre Hillswick et Eshaness.

0

Pour être précis, c'est à Stenness. La photo est de prise de N 60.483012 W 1.611630 regardant vers le SW. C'est à droite sur la photo, regardant vers la gauche, ce qui crée un effet d'optique. La maison n'est pas en danger. Les vagues frappent les ilots Isle of Stenness et Skerry of Eshaness mais il y a du chemin avant la maison. Ceci dit après chaque coup de vent / tempête les vitres des fenêtres sont couvertes de sel!

0

Le même endroit, par beau temps😎

3

Bon, je la remets (pour les nouveaux😀) : tempête en Atlantique Nord : www.hisse-et-oh.com[...]e-mer-3

0

Un voilier de 10-12 mètres peut-il s'en sortir dans de telles conditions dantesques ?

0

Merci ED ton récit est toujours aussi flippant à la lecture. Il me rappelle les récits de mon vieux voisin en Bretagne, il aurait maintenant plus de 110 ans, quant il me racontait son premier retour de Valparaiso alors qu’il était matelot sur un 3 mats barque et qu’il avait déjà fait au moins 4 campagnes de pêche à Terre-neuve comme mousse où ce n’était pas la joie tous les jours !

4j4j
0

l'hiver aux Açores après le passage de la vague de Micmarin c'est comme ça, à choisir entre l'Islande et les Açores passer l'hiver à Palavas à lire les récits de ED850 c'est plus soft !
Guirec et Monique étaient amarrés dans ce port lors de la précédente tempête Diana, vagues de 16m vents 200 km/h, il est fada ce Guirec ! son récit : www.facebook.com[...]291121/
lire les commentaires et voir les photos du fil FB
j'espère que tous les hivers ne sont pas si terribles, je n'ai pas la plume de ED pour écrire des histoires qui font peur ni l'oeil de Micmarin pour les illustrer !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer