Nice - Le Havre, à la voile.

Bonjour à tous,
j'envisage d'acheter un voilier en Méditerranée (Nice) et je compte le rapatrier en solitaire par la mer jusqu'en Manche.
Quelle est la route la plus sécurisante, y a t-il des pièges en Méditerranée en matière de météo notamment.
Je pense privilégier le cabotage sans trop m'éloigner des côtes. On m'a dit que longer le Portugal était galère.

L'équipage
10 avr. 2017
10 avr. 2017
2

LOL
.
La route la plus sécurisante c'est de le faire transporter par la route.
.
Sinon, selon la taille du bateau et ton expérience bin au plus vite en fonction de la météo. et plus l'été approche moins tu auras de vent en med'.
Des pièges non, une météo changeante rapidement oui, des caps à pas passer par n'importe quelle météo oui. Fait une petite recherche sur la navigation en med' et tu devrais avoir les infos.
.
Le Portugal près des côtes c'est filets, casiers, péchous à profusion, sans AIS, sans feux de nav' la nuit... bref, le bonheur !
.
Bonne chance !

11 avr. 2017
0

ok Merci a tous. Je réfléchis à la question . Mon soucis est que je veux acheter un Gin Fizz et ils sont quasiment tous en Méd, c'est la galère !

10 avr. 2017
0

bonsoir
de nice a la manche , en solo n'est pas ( surtout en longeant la cote ) une navigation a prendre pour facile , il faut une bonne experience , et surtout tres tres bien connaitre ses limites et capacitees .
un bateau que tu ne connais pas du tout en plus .avec des arrets frequent , je dirait 3 semaines ( bon budget aussi ) si pas trop de mauvaise meteo .
je ne connais pas ton experience , mais pourquoi en solo ?
veille permanente , nav ,cartes , maneuvres , gestion de tout ......... ........................
a mes tout debuts apres l'achat de mon canot , tres motive , experience nulle ou presque , de la rochelle a saint malo , j'avais trouve 2 personnes , dont une tres competente ( 1 semaine sur trois , chef de bord sur un canot des glenans ) .
ma maman a prefere payer un convoyeur , et j'ai appris ( ont a apprit , faut pas que j'oublis mon meilleur pote , et les autres , a ben non ) sur la rance avec quelques sueurs peurs et bonheurs .
je l'en remercie , elle a eu raison .
donc bien connaitre ses limites ( tu est peu etre , tres competents ) est presque obligatoire pour naviguer .
peu etre moins loin pour acheter le bateau de tes reves aussi .

salut

10 avr. 2017
0

Il ne manque pourtant pas de bateaux sur les côtes de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord!
Pourquoi chercher la difficulté?

11 avr. 2017
0

Tous ceux qui m'intéressent sont également en Med :-(...

10 avr. 2017
0

le canal du midi mais pas seul, il faut passer les écluses...

11 avr. 2017
2

Avec un Gin fizz ! le tirant d'eau est supérieur au mouillage ! ça ne passera pas.

10 avr. 2017
0

Tout dépend de la période. Mais en gros...

Quelques morceaux choisis :
Gibraltar : longer la cote attention aux marées + vent
La remontée du portugal --> à faire début juillet ou en septembre pour éviter les alizées portugais.
Le golfe de gascogne : mieux vaut éviter de longer la cote - la route directe La corogne Belle ile est prérable

10 avr. 2017
0

La Corogne !!! Pas convaincu.
Drôle de question, pour un parcours aussi technique et long pour un solitaire.

10 avr. 201710 avr. 2017
0

Dès la fin de juillet, la brume s'installe sur l'ouest de la péninsule Ibérique. Visi parfois réduite.
L'été quand le vent de nord dominant ne souffle pas ou peu, il faut profiter des brises thermiques qui soufflent de la terre vers la mer et faire des étapes journalières qui commencent juste après minuit-1heure et qui vous lâchent vers 11h-midi. Sinon, beaucoup de moteur.

10 avr. 2017
1

Salut Phiguy, en lisant ton post, je m'imagine que tu n'as pas une grosse expérience de ce type de navigation (peut-être que je me trompe).

En faisant du cabotage, tu en as pour 2 mois et le coût global de l'opération sera nettement supérieur au coût d'un transport exceptionnel par la route.

Convoyer un bateau efficacement, c'est faire des étapes de 5/6 jours avec des pauses de 48h si besoin. Si tu ne te sens pas de faire comme ça, trouve un ou deux équipiers expérimentés.

Autre détail, le bateau est-il en état et/ou adapté pour faire ce convoyage?

...bref, la route, ça a du bon aussi!

10 avr. 2017
0

Nous avons amené notre voilier de Martigues au Havre par le rhône, la Saone, le canal du Centre .../... La Seine. Rematage à Rouen et hop ... en deux grosses semaines. Superbe balade champêtre!
blog jamais fini, mais ça donne une idée: tamoeneaudouce.revolublog.com[...]

bonne route l'ami

11 avr. 2017
0

Merci, c'est intéressant et c'est vrai que c'est très sécurisant .A part le carburant, faut il prévoir des charges spéciales comme les passages d'écluses ?

11 avr. 2017
1

hello Tamowibo
avec une motorisation > 6CV il faut théoriquement le permis fluvial, non?

(ceci en + du pb de tirant d'eau que je mentionne ci-dessous)

Cordialement
Guy

11 avr. 2017
0

Sur le Rhône le courant peut être fort et les écluses sont gigantesques mais les bolards montent avec le niveau de l'eau. Sur la Saône, zéro courant et les écluses deviennent moins grandes. Ensuite les canaux, ben, c'est plein d'écluses, parfois qu'il faut fermer et ouvrir à la main, parfois automatiques, plus le franchissement de deux ponts canaux au dessus de la Loire (magnifique). Nous avons fait ce périple dans le sens de la descente avec notre fille qui avait deux mois et huits ans plus tard dans le sens de la remontée. Notre voilier en acier est lourd (plus de 3 t.) et nous avons pu remonter le Rhône avec notre hors bord yamaha 9,9.
points négatifs: quand il pleut les échelles des écluses sont glissantes, il faut prévoir de bons pare battage et des amarres longues et il faut prévoir des bidons de carburant.
points positifs: même dans des conditions météo défavorables ce n'est jamais dangereux. Le voyage est paisible, les haltes souvent sympathiques ...
Je reste à disposition pour plus d'infos...

11 avr. 2017
0

Salut Guy;
J'ai, en effet, le permis fluvial. Jamais, avec mon voilier on me l'a demandé. J'ai pas quelques potes qui on fait du fluvial avec leur voilier et aucun n'a le permis fluvial, du coup je finis par me demander si celui-ci est vraiment obligatoire.
Cordialement
Phil.

11 avr. 2017
0

Grégoired, tu oublis le plaisir du cabotage et des escales. Le transport routier!!!

11 avr. 201711 avr. 2017
0

bonjour
Un Gin Fizz c'est environ 2m de tirant d'eau non?
Donc le canal du midi on oublie (TE max 1,40?)
Et même la remontée par le rhône, la saône, la seine et les canaux intermédiares je ne pense pas que ce soit faisable avec 2m de TE.
On l'a fait avec mon bôf avec un Flush Poker, mais un GinFizz je ne m'y risquerais pas.

Cordialement
Guy

11 avr. 2017
0

Merci Alerem, il est vrai que les Canaux du centre ont un tirant d'eau de 1,80m et qu'il faut parfois se méfier des berges envasées ( quand ce n'est pas sûr, on accoste par l'étrave et on garde la poupe éloignée avec une équoire). Notre voilier fait 1,10m de tirant d'eau.

11 avr. 2017
1

En solitaire, c'est 48h de navigation et une journee de recuperation + les journees arret meteo. En temps pour un 30-32' il faut compter 3 a 4 semaines de pure navigation + les arrets, soit au minimum 6 semaines. On croise des systemes meteo et de mers tres variees, des routes maritimes hyper frequentees, trois pays a la langue et aux coutumes administratives variees, une cote portugaise en Atlantique avec peu d'abris tous temps. En bref rien d'impossible mais c'est une aventure longue, fatiguante, chere et tres sympa sur un voilier bien connu. Sur un voilier non connu et non optimise, les galeres sont vite au rendez-vous. Donc le camion c'est pas mal du tout...

11 avr. 2017
0

bon, merci à tous . Je fais une demande de prix de transport par la route .

11 avr. 2017
0

j'ai déjà fait transporter 3 fois mon bateau par camion, à chaque fois je me dis que ce sera la dernière, il faut je trouve un certain masochisme pour envisager ça pour trouver un bateau stationné en med et qui a forcément pris cher si pas rénové (UV versus plexi gel coat bois etc)

a vie d'œil ce sera surement dans les 3000 € voire plus et les manutentions à l'aller et au retour

je regarderai plutôt vers le nord Belgique pays bas et GB (avec un peu de paperwork)

11 avr. 201711 avr. 2017
0

Remonter un Gin-Fizz par la mer n'est pas insurmontable en solo. Cependant, c'est un bateau inconnu pour le skipper parce que nouvellement acheté. Je veux dire, non pas le modèle mais l'état précis de ce bateau-là.
C'est cette inconnaissance qui annonce des galères et non-pas la navigation en elle-même qui se prévoit à l'aide de la météo, des documents et des capacités propres du skipper à tenir la barre longtemps s'il n'y a pas de pilotage automatique.
Il faut donc prendre bien en main le bateau avant de s'engager dans ce périple de retour et l'essayer en solo, vérifier la carène, l'arbre et l'hélice, grimper dans la mâture pour vérifier le haubanage, antifouling neuf, hisser les voiles, tester toutes les allures, prendre des ris, rouler et dérouler le génois sans forcer, tester le moteur à tous les régimes (changer turbine de pompe à eau) prévoir des rechanges, courroies, filtres, durites, voir la charge des batteries et leur décharge, et tester tout le matériel électronique de navigation et de pilotage.
Un périple de 2000 milles, dans ce sens, je l'estime à un mois en solo. Moins en équipage.
En solo, vaut mieux avoir un bon pilote-auto vérifié avant le départ et des instruments tels que AIS et Radar qui fonctionnent.

11 avr. 2017
1

Jaoul!!! Tu crois que j'aurais pas du quitter Tahiti!!! Tu as raison?
Au lieu de payer un transport polluant, il n'a qu'à embauché un matelot compétent(moi?), ainsi il connaitra son voilier, of course, et aura fait une belle ballade, et aura un voilier en partait état de marche.

11 avr. 2017
0

A toi de le lui proposer !

11 avr. 2017
0

recherche rapide, déjà 2 gin fizz a la vente à royan et la rochelle

www.annoncesbateau.com[...]zz.html

11 avr. 2017
0

Jaoul, tu donnes tes conseils comme ton profil le donne: je veux faire le tour du monde et depuis 10 ans je fais le tour... sur moi-même.

Donner des solutions que l'on ne suit pas soi-même ???

en solo pilote auto impératif et après ta vitesse moyenne que tu donnes 66" par jour??? faut pas déconner, restes au port tes photos sont belles et ne font rêver que toi!

11 avr. 2017
0

Au lieu de me gueuler dessus Papytee, affine donc mon propos par tes propres suggestions, ca sera sûrement plus intéressant.

11 avr. 2017
0

prends ton bateau il est très bien et part...

11 avr. 2017
0

Au point de vue de la chèreté du voyage, il n'y a pas photo. Le moins cher c'est par la mer. Avec un bon ravitos au départ, l'escale "marina" peut-être réduite au minimum. Pour une nuit et se reposer un mouillage en avant-port (ancre oringuée) ou à couple d'un bateau de travail, suffit largement. Et pour une nuit, sans descendre à terre, pas de déclaration douanière.

11 avr. 2017
0

Attention! Au Portugal, tu rentres dans un port tu dois faire la clearance et payer les frais de port. Sinon ils ne sont pas contents du tout et comme c'est la marine militaire qui s'occupe de ca il vaut mieux respecter la regle.

11 avr. 2017
0

c est pas raisonnable en solo .

11 avr. 2017
0

Bien d'accord, merci à mes deux équipiers !
Sur un First 32...
;-)

11 avr. 2017
0

Et pourquoi j'ai bien fait le chemin inverse l'été dernier Boulogne > Kalamata (Péloponèse)
J'ai pris mon temps pour visiter et profiter de la vie. Tout ça en solitaire bien sûr, sauf le Gascogne il y a un jeune étudiant qui m'à demandé sur le ponton à La Trinité s'il pouvait venir avec moi. Comme il était motivé je l'ai embarqué.

11 avr. 2017
0

En marina oui, mais en rade, ce n'est pas vrai. Les autorités peuvent te rendre visite et comprendre que tu es arrivé la veille au soir. Tu régularises à ce moment-là épicétou. Ces gens sont courtois.
En rade, je n'ai jamais été ennuyé ni payé quoi que ce soit et pareil en Galice... et j'ai eu les douaniers à bord en Galice.

11 avr. 2017
0

trois fois que je m'arrêtes à Cascais pour faire du GO et jamais du faire de formalités : je me suis toujours présenté à la capitainerie du port .

11 avr. 2017
0

La Galice c'est l'Espagne... Et ils sont moins stricts que les Portugais.
Quant aux Portugais ils sont courtois avec les plaisanciers courtois. Ils te recoivent aux heures de bureau sinon tu attends au quai arrivee / visiteurs.

11 avr. 201711 avr. 2017
0

Encore une fois, au Portugal, c'est vrai pour les ports avec accueil de visiteurs, mais pour avoir mouillé souvent en rade, pour une nuit, on ne m'a jamais rien demandé.
Lagune de Faro, Baleira, Peniche, Ria d'Aveiro, Sao Martinho do Porto, Leixoes...
Parce que si tu cherches à faire ta clearance à chaque courte escale (ce qui est réglementaire), d'abord c'est impossible ensuite t'es pas rendu !

11 avr. 2017
0

Sines en rade, arrivee vers minuit, visite d'un Zodiac de la marine au petit matin avec des gars genre "commando marine" tres polis j'en conviens...

11 avr. 2017
0

... et après ? T'as régularisé , c'est bien. Mais t'as pas des commandos
dans tous les ports.

11 avr. 2017
1

Petite suggestion. Tu prends un équipier avec lequel tu fais une partie de la med en longeant les côtes. Comme tu ne peux pas prendre le canal du midi, Transport routier jusqu'à Bordeaux, et tu reprends la mer.

11 avr. 201716 juin 2020
0

Bonjour ,
j'ai ramené un sun fizz de Marseille à Zeebruges mi septembre 2015
les passages les plus délicats : Gibraltar ( trafic et brouillard) golfe de Gascogne ( 35 kn mais au portant ) , et surtout la Manche ( vent d'est ) au bout de 36 h sans beaucoup dormis j'ai été à Yarmouth attendre la renverse . si tu as des question n'hésites pas en MP aussi

11 avr. 2017
0

Pirtje, la météo d'un moment et d'un lieu!!! Même 2 bateaux identique !!!

11 avr. 2017
0

Pirtje, la météo d'un moment et d'un lieu!!! Même 2 bateaux identique !!!

11 avr. 2017
0

Si tu as du temps, c'est un beau voyage
Tu as aussi l'option de tronçonner et faire le trajet en plusieurs fois en laissant le bateau sur place entre 2 ?
À partir de Gibraltar, tu n'es plus forcément en côtier, donc tu peux envisager de tracer au large avec une veille moins éreintante, donc faire moins de pauses. Engager au moins un équipier pour ca

12 avr. 2017
0

La suggestion de PHILHENRI n'est pas idiote, mais il faut tenir compte de 2 grutages + démâtage / rematage.
Pour info, j'ai fait transporter une vedette de 33' de Cap-Breton á Valence (Drôme) pour un coût TTC de 2 500 €.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

il faut y aller en raquettes

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (38)

il faut y aller en raquettes

février 2020