Association qui gère des mouillages , présentation du bilan

Bonjour

Le sujet s'adresse surtout aux comptables où à ceux qui ont l'expérience de la comptabilité d'association.
Dans un bilan , il y a les entrées et les sorties, jusque la , pas de problème .

Mais , il faut aussi un fond de roulement, des provisions pour investissement, des provisions pour coups durs éventuels (lors de précédentes marées noires, les bouées n'ont pas été louées pendant la saison, donc pas de rentrées, si le confinement avait eu lieu pendant les mois d'été , il aurait pas eu de rentrées).

Ces provisions peuvent représenter 20 ou 30 K€. Une somme nécessaire , au moins pour partie, comment les présenter dans le bilan pour qu'elles n'apparaissent pas comme de l'argent qui ne sert à rien ou de l'argent induement perçu au fil des années.

Si après étude ces 20 ou 30K€ semblent plus important que nécessaire , et que vous décidez d'en utiliser une partie, par exemple pour acheter une remorque pour sortir ou mettre à l'eau les bateaux , ou pour aider financièrement les jeunes de la commune l'année de leurs 16 ans à passer le permis bateau, comment formuler le bilan annuel pour que ça n'apparaisse pas comme une mauvaise gestion puisque les dépenses vont être supérieures au rentrées cette année la?

Mes questions sont naïves pour ceux qui savent , mais concrètes.
Merci pour vos lumières

L'équipage
20 nov. 2020
20 nov. 2020
0

Bjr
si l'on parle "comptabilité" associatif il ne s'agit pas de bilan mais de "compte d'exploitation" le bilan faisant reference à un capital ..mais c'est vrai que dans le langage courant on dit bilan ...

les excédents d'exploitation de l'année peuvent etre mis dans "provisions"
cette ligne "provision" va figurer en recette au debut de l'année suivante dans le compte d'exploitation .
par ailleurs il est de regle de presenter un projet de compte d'exploitaion à l'AG pour l'année à venir , projet qui doit etre voté ..donc approuvé .et que le bureau devra mettre en oeuvre et seulement celà
dans ce projet on peut donc prevoir l'achat d'une remorque ou de payer un permis ... et alors la "provision" peut se reduire ou disparaitre dans la derniere ligne "excedent previsionnel" .
mais avoir un excedent raisonnable est une saine gestion
josé

20 nov. 2020
0

Je plussoie Calypso. Un truc utile pour une association qui débute peut aussi d'être de consulter et faire vérifier tout ça par un expert comptable spécialisé, ça vaut le coup (et le coût).

20 nov. 2020
0

Merci
L'association est ancienne, elle a un excédent cumulé sans doute excessif par rapport au fond de roulement et aux provisions pour coups dur.
Le problème étant plus comment présenter les comptes en AG.
En effet j'ai pu constater, dans d'autres associations que lorsqu'on présente des comptes en déficit, ça passe mal , même si ce déficit résulte d'un investissement.
Par exemple une association gérant un cinéma fait des provisions pour changer son écran. Chaque année, elle présente des comptes avec un excédent, tout le monde est content. Puis l'année où disposant de 30k€ de provision, elle dépense 10k€ pour acheter un nouvel écran, son "bilan" pour l'année en cours devient fortement négatif et un grand nombre d'adhérents sont inquiets, même si il reste une provision tout à fait confortable.
Idem pour une association disposant de 20k€ de provisions cumulées, si elle achète une remorque de mise à l'eau pour 5K€, à la fin de l'année son "bilan" présentera un "déficit", le terme lui même inquiète un certain nombre d'adhérents.
Pour une entreprise le problème ne se pose pas puisque le montant de l'investissement n'est plus dans "montant du compte de l'entreprise" , mais apparaît dans l'actif ,et que dans les années suivantes il y aura amortissement des investissements.
La notion d'actif , d'amortissement .....n'est pas forcément facile à faire passer auprès de la majorité des adhérents d'une association.
Effectivement la solution est de prévoir dans le projet de compte d'exploitation les investissements prévu. Le tout étant de pouvoir cette année tenir une AG

20 nov. 2020
0

ah non l'excedent de l'exercice de l'année doit etre mi en recette dés le début de l'année suivante ..donc si tu as un excedent de 30 et si tu dépense 20 tu auras en fin d'année un excedent de 10 et non un déficit ..
on ne peut pas avoir un deficit sur un compte d'exploitation ça voudrait dire que tu dois de l'argent a quelqu'un ... et par ailleurs il faut bien que l'excedent cumuler figure bien dans le compte d'exploitation sinon celà s'apparente à un "benefice" ce qui est interdit en association 1901 sauf cas d'espece

alors pour l'AG de cette année tu peux la faire a travers internet et chaqu'un reponds suite aux documents envoyé ( bilan d'acticité,compabilité,et projet d'activité et finance et election des sortants)

20 nov. 2020
1

"celà s'apparente à un "benefice" ce qui est interdit en association 1901"

Ceci est totalement faux, même si très souvent répété par ceux qui causent sans vraiment bien connaitre.
Une association peut parfaitement réaliser des bénéfices (défini comme étant la différence entre produits et charges). C'est d'ailleurs le cas très très généralement.
Ce qui est interdit, c'est que ce bénéfice soit l'objectif social (pas de but lucratif...), de reverser ce bénéfice aux membres, et accessoirement de rémunérer le président.

20 nov. 2020
0

"..donc si tu as un excedent de 30 et si tu dépense 20 tu auras en fin d'année un excedent de 10 et non un déficit .."
Ça c'est intéressant , effectivement, on ne parle plus de déficit, terme qui sent tout de suite de gros problèmes , l'huissier ....pour un certain nombre de gens pas forcément très à l'aise avec l'argent.

20 nov. 2020
0

salut Bernard !
si tu veux des renseignements d'une assoc locale (pas loin de chez toi), je peux te mettre en relation avec le trésorier du CNML (Locmi)

20 nov. 2020
0

C'est une bonne idée , on voit ça en MP

20 nov. 202020 nov. 2020
1

Dans les associations que j'ai présidées, nous présentions 2 rapports.

Le premier, celui du président, est ce que nous appelions "rapport moral". Rappel de l'objectif social, rappel des décisions prises lors de l'AG précédente, présentation des actions réalisées (qui peuvent être légèrement différentes de ce qui était prévu), présentation des actions exceptionnelles.
C'est dans ce rapport moral que le président peut rappeler l'effort fait depuis plusieurs années en vue d'un achat important, par exemple. C'est là que le président défend le bien-fondé des décisions prises par le Conseil.
Ce rapport moral est soumis au quitus. Cela signifie que les adhérents ont constaté la réalité des actions.

Le bilan financier est, lui, uniquement factuel. Les entrées (comprenant le reliquat de l'année précédente, comme le dit Calypso), les sorties, et l'équilibre des comptes. Ce n'est pas à ce moment que l'on discute le bien fondé d'avoir payé un permis ou autre, ni de mettre de l'argent de coté pour la prochaine grosse action.
On peut toutefois vérifier le % que représente les "frais de gestion" divers et variés. Pour ma part, c'est une chose que je vérifie systématiquement.
Ce rapport est également soumis au quitus.

Prévoir un commissaire aux comptes, cela ne s'adresse qu'aux associations gérant une trésorerie importante et/ou recevant de l'argent public, et me parait hors de propos pour une petite association.

Mélanger les 2 rapports met le trésorier dans une mauvaise position : il n'a pas à justifier de la décision d'opérer une dépense, ce n'est pas son rôle. Il n'a pas à justifier le bien fondé de mettre de l'argent de coté : ce n'est pas son rôle non plus.

20 nov. 2020
0

non pas d'accord ..dans le rapport moral on ne parle pas des finances on parle des actions menées ou pas des activités etc

puis lorsque l'on aborde les finances et bien on site les depenses ,les investissement ,les recettes etc et on se refere au budget prévisionnel pour souligner les ecarts s'il y en a .Le tresorier presente les chiffres et commente dit le pourquoi et le comment et réponds aux questions

mais bon a chacun sa pratique

20 nov. 202020 nov. 2020
0

"non pas d'accord ..dans le rapport moral on ne parle pas des finances on parle des actions menées ou pas des activités "

Faudrait apprendre à lire avant de répondre : c'est exactement ce que je dis !!!
Prendre la décision, ou rappeler celle qui fut prise, de prévoir un achat important (un voilier, par exemple) sur plusieurs années, donc de faire chaque année une provision, c'est une action morale.

20 nov. 2020
-1

@faby passe ton chemin a chaque fois que tu interviens sur un sujet c'est pour foutre la merde et ça tourne toujours en eau de boudin suite au ton tres aimable que tu emploie toujours et sans cesse .

20 nov. 202020 nov. 2020
1

Bye Calypso. Moi, je reste.
Ce qui fout la mauvaise ambiance, ce sont les types qui la ramènent sans cesse sur des sujets qu'ils ne connaissent pas, et ne supportent pas qu'on les contredise.
. Exemple ici les assoces loi 1901 et de leurs bénéfices que tu prétends "interdits".
Suffit pourtant d'avoir fait partie d'un CA, même pas être membre du bureau, pour le savoir.

Pour preuve :
www.legalplace.fr[...]nefice/

Même si elle possède un caractère non lucratif, une association loi 1901 peut réaliser des bénéfices de différentes manières. En effet, une association à but non lucratif peut réaliser des bénéfices grâce :
Au mécénat (association) ;
À l’organisation d’évènements ;
Aux droits d’adhésion ;
Aux cotisations des membres ;
Aux dons et subventions associatives.
Cependant, la distribution des bénéfices entre les membres d’une association n’est pas autorisée.

CQFD.

20 nov. 2020
1

"Prévoir un commissaire aux comptes, cela ne s'adresse qu'aux associations gérant une trésorerie importante et/ou recevant de l'argent public, et me parait hors de propos pour une petite association."
Le commissaire aux comptes est assez confortable pour le trésorier , ça permet de valider les comptes , et un ancien inspecteur des impôts connu pour son intransigeance , ou un ancien directeur de succursale de banque oeuvrant bénévolement peut très bien faire l'affaire.
J'aurais un avis un peu moins tranché que toi , il me semble qu'un trésorier peut , et même doit refuser d'opérer une dépense si elle est contraire aux décisions de l'AG ou du CA.
J'ai le souvenir d'une association où la présidente demandait au trésorier de payer une action qui avait été refusée par le CA quelques jours avant, par contre , effectivement, à mon avis il ne peut refuser d'opérer une dépense si elle est conforme au CA et à l'AG.

Dans la réalité il arrive aussi souvent qu'avant de décider d'engager une dépense le CA demande au trésorier son avis , les choses sont donc alors très imbriquées

20 nov. 202020 nov. 2020
0

"il me semble qu'un trésorier peut , et même doit refuser d'opérer une dépense si elle est contraire aux décisions de l'AG ou du CA."

Je ne vois pas le rapport avec un commissaire aux comptes.(?)
Les règles de fonctionnement d'une asso sont celles prévues dans les statuts : la loi laissant énormément d'autonomie à ce niveau là; et toutes les assos ne fonctionnent pas de la même façon, loin s'en faut.
Pour connaitre le rôle et les compétences de chacun, il convient donc de se référer aux statuts de l'association qui valent force de loi et sont donc opposables devant tribunal.

En général, toutes les dépenses ne sont pas prévues, ne sont pas prévisibles. Les statuts peuvent laisser toute latitude au CA, ou au bureau, éventuellement au président. Ou pas : une limite peut par exemple être fixée.

Dans l'une des miennes, où l'on gérait beaucoup d'actions qui étaient l'occasion d'entrées et sorties d'argent, le bureau (5 personnes dont moi) décidait de toutes les lignes de dépenses. En pratique, chacun prenait en charge une action, et gérait le budget qu'on lui allouait, seul. Le trésorier coordonnait tout ça. L'AG validait les actions passées et les projets qu'on lui présentait pour l'année suivante.

Dans une autre association, qui gérait beaucoup d'argent mais aucune action, j'étais seul à prendre la décision : c'est ainsi que le prévoyaient les statuts, pour des raisons de confidentialité. En pratique, cela se faisait avec le trésorier et une personne que je choisissais pour sa profession (sociale).

Le trésorier fait partie du bureau. Son rôle est normalement décrit dans les statuts.
Mais à mon sens, il ne peut pas s'opposer à une décision du président. En cas de doute, il devrait amha faire appel au CA qui peut, lui, déjuger le président (si c'est bien le CA qui élit le président : cf les statuts encore une fois).

Pour en revenir au commissaire aux comptes, il ne faut pas lui attribuer plus de fiabilité qu'il ne prétend lui-même en avoir. Dans ses préambules, celui que j'ai écouté (dans une asso dans laquelle je n'étais qu'administrateur) durant des années précisait bien, au moment de son rapport que sa vérification n'est que statistique, par sondage, et qu'il ne garantissait en rien l'absence de malversations. Dont acte.

Le premier travail d'un président, c'est de se trouver un "bon" trésorier... quelqu'un qui a l'habitude de gérer, et qui a des rudiments de compta. J'ai toujours eu de la chance à ce niveau.

20 nov. 2020
0

Je trouve au contraire les propos de faby9 sont tout à fait pertinent.

La communication est importante pour soutenir ensuite la défense de la gestion financière , surtout quand elle est examinée par des membres d'une AG dont ce n'est pas la dada.

21 nov. 202021 nov. 2020
2

quelque soit la méthode de gouvernance de l'association, cela ne change rien à la notion de résultat de compte d'exploitation.
de même que cela ne change rien à l'absence de distribution de bénéfice.
et l'association peut bien sur réaliser des bénéfices.

le moyen que j'ai utilisé pendant 20 ans, ( de présidence et trésorerie) fut d'utiliser le report. report de trésorerie d'une année sur l'autre.

ce n'est pas parce que c'est une association que dépense doit etre égal à recette.
il peut rester parfois du plus parfois du moins. sauf que l'association ne disposant pas de capital, quand y'a du moins ca doit pas durer longtemps....éventuellement juste le temps d'une écriture. ( histoire de demander une subvention plus élevée par exemple )

dans ton cas Bernard1968 (très grande année) ;-)

en fait tu t'en fou, et de toute façon c'est de l'argent qui souvent ne sert à rien, mais ce n'est pas une raison de le dépenser sans raison.( et la case provision est là pour ca )

tu as une ligne provision pour charge future (tu la nommes comme tu veux)
quand tu veux faire une dépense, que ce soit pour les boules de mouillages, les manilles, les amarres, la chaine mère, une remorque, un treuil, une annexe, le pot d'accueil des nouveaux, la galette des rois, et la subvention à la SNSM locale, tu t'assure que le bureau, le CA, les membres de l'associations ont donnés accord pour la dépense, et tu fais ta dépense.
dans la ligne achat de ton compte d'exploit, tu écrira achat d'annexe, boules, voir repas annuel des membres etc.... aucune inquiètude.

l'année ou tu dépenses l'argent, (en fait il est chaque année dans ton compte d'exploitation, puisque la provision que tu as inscrites en dépenses l'année d'avant, doit réapparaitre l'année d'après cote recettes comme reprise provision,
donc elle est présente chaque année dans ton bilan),
reprenons l'année ou tu dépenses ton argent, ton bilan ne sera pas négatif car tu ne vas pas dépenser plus que l'argent que tu possèdes !
mais si tu pose la question c'est que cette provision n'apparait plus dans ton compte d'exploit !! il faut vite la réintégrer.

si tu en viens a poser la question c'est peut etre que certain au sein de l'association critique la gestion, la méthode, le bien fondé ?
t'inquiètes pas, c'est dans toutes les assocs pareils, y'a ceux qui disent et ceux qui font !

Bon courage, j'ai laché le flambeau

21 nov. 2020
0

Tout à fait OK .

"si tu en viens a poser la question c'est peut etre que certain au sein de l'association critique la gestion, la méthode, le bien fondé ? "

Oui. Mais cela est du ressort du président, c'est à lui de défendre son bilan. Le trésorier a assez à faire avec son propre bilan financier.

21 nov. 2020
1

Voilà c'est tout simple inutile de se prendre la tête avec une trésorerie d'une petite association gérant des mouillages. Ce que je fais également depuis 15 ans maintenant.
Le vrai problème sous jasant est la transparence et l'information que le bureau doit mettre en place. Si nécessaire je n'existe pas à provoquer une AG exceptionnelle. En ce moment nous sommes en pleine négociation pour le renouvellement de notre convention et vu le confinement il est difficile de provoquer une assemblée et ça m'ennuie car la décision va être prise uniquement par le bureau.
Si on explique bien les choses il n'y a pas de problème, il faut communiquer toute l'année
On peut échanger en mp si tu veux ou se voir ce qui serait sympa depuis le temps
Bonne journée Bernard
Jose

21 nov. 2020
0

Salut José , salut tout le monde.
Il n'y a pas de critique de la gestion, de la méthode ou du bien fondé au sein de l'association .
Par contre , les mots ont un sens , dans beaucoup d'associations il y a présentation d'un bilan annuel avec un " bénéfice" ou un "déficit" alors que les réserves peuvent être supérieures au budget annuel,ce terme déficit pose ou peut parfois poser problème , je l'ai constaté dans d'autres associations.
Autant prévenir que guérir.
Dire que les mots ont un sens a parfois un coté très concret.
Actuellement , dans le Morbihan toute association demandant une subvention départementale ( ça n'est pas le cas de l'association dans laquelle j'ai des responsabilités, mais ça pourrait un jour le devenir pour faire un investissement particulier)doit fournir un dossier , avec un budget ou un projet de budget " en équilibre".
Que signifie " en équilibre" d'un point de vue comptable?

21 nov. 202021 nov. 2020
0

salut Bernard
Je partage ton point de vue les mots ont un sens et évoque dans l'imaginaire une image,un ressenti. Exemple en association j'ai banni le terme "benefice" l'assemblée se projete toujours ou souvent sur sa boite "capitaliste" ,je prefere "excedent" ..par contre il ne peut y avoir "deficit" mais simplement diminution de recette ou utilisation des provisions pour effectuer un achat .

Alors pour une demande de subvention (gros debat là aussi) en principe on presente le budget prévisionnel en équilibre , c'est à dire recette égale dépense seulement ce budget est en équilibre s'il y a subvention ...se qui veut dire à la collectivité ,nous avons besoin d'une subvention pour realiser le projet que nous vous présentons .
Exemple nous (asso equestre) avons demandé a la mairie une subvention pour refaire aux normes le pourtour de la carriére avec presentation d'un budjet "previsionnel" incluant la subvention espérée ,en équilibre .
Il s'agit de presenter un budget "previsionnel" en équilibre .Ensuite à la fin de l'excercice annuel on a le budget réel qui reflete la realité des depenses et des recettes ..et que l'on doit en principe presenté si l'on demande de nouveau une subvention avec alors un nouveau budjet previsionnel (toujours) en équilibre .
Par contre autre question: le commissaire au compte , a mon avis (tout au moins c'est ma pratique) il est bon de faire en sorte que les adherents soient aussi acteurs de leur asso plutot que simple consommateur et pour ce faire on peut trouver quelqu'un dans l'assemblée qui veuille bien remplir ce role . vu la simplisité comptable du genre d'asso n'importe qui (ou presque) peut jouer se role . Le tresorier passe 1h ou 2 avec lui et explique dans le menu detail et reponds à ses questions . Ensuite ce commissaire peut s'exprimer en AG ..et on a une transparence .
Et ce "commissaire" peut devenir un bon trésorier .😉

21 nov. 2020
0

@ Bernard : "les mots ont un sens , dans beaucoup d'associations il y a présentation d'un bilan annuel avec un " bénéfice" ou un "déficit" "

C'est justement parce que les mots on un sens que je n'ai jamais lu ces mots dans les rapports du trésorier, alors que j'ai participé à pas mal d'associations, a minima comme administrateur. Une chance, certainement, de n'avoir jamais administré que des associations saines et bien gérées.
On peut parler dans le rapport moral d'actions réussies (exemple de vente de produits), ou ratée (exemple d'une loterie mal vendue), je préfère "gain" ou "pertes", mais on ne parle pas de déficit ou de bénéfice au niveau d'un bilan financier annuel.

Dans le bilan financier annuel, on inscrit en entrée le reliquat (report) des années précédentes; Ce report peut correspondre (ou pas, ou seulement en partie) à des provisions pour un gros projet, dans ce cas lui réserver une ligne spécifique est une bonne idée.

on inscrit les dépenses et recettes de l'année en cours, selon le niveau de granularité qu'on souhaite présenter; mon expérience me fait dire que moins on descend dans le détail, et plus on se protège des questions lourdingues (c'est un peu comme ici : si tu dis que tu as payé le machin 100 euros, y'en aura toujours un qui n'a rien fait, lui, mais qui t'affirmera que tu t'es fait rouler-t'as pas bien fait ton job-t'es un peu con car il a un copain qui a trouvé le même à 90 euros! (mais il ne se présentera pas pour venir bosser, hein, faut pas pousser....).
Donc une présentation en lignes budgétaires globale suffit amplement.

et en bas de liste, on inscrit en sortie (à reporter) le reliquat de l'année en cours. S'il y a provision à faire pour un gros projet, il est bien de lui faire une ligne spécifique.

Dès lors, si la gestion est saine, l'équilibre est établi : les entrées correspondent aux sorties..
Bien sûr, le reliquat à reporter doit correspondre au solde du compte, aux opérations en cours près.

Il est de bonne pratique de présenter le bilan au bureau (au minimum au président) avant l'AG. Cela permet d'avoir une idée de ce qui risque de coincer.

Les demandes de subventions que j'ai faites (niveau communal, département, région) étaient toutes à faire sur un formulaire, y compris la partie budget (peu détaillée).
Une subvention doit correspondre à un projet, si c'est pour le fonctionnement, il y a peu de chance d'être accepté.

Concernant la présentation devant l'AG, les trésoriers exposent généralement les différences entre le prévisionnel et le réalisé. Cela fonctionne assez bien si le budget prévisionnel est présenté (et voté) en AG, ce que je ne faisais pas.

22 nov. 2020
0

Des cours de compta dans un forum de voileux, c est surréaliste ...!!!

Il en va du droit comme de la comptabilité, la médecine, la fiscalité et j en passe, quand on ne sait pas faire, on consulte un pro.

Ce sont des domaines où les enjeux imposent d être pro, même au royaume associatif...

22 nov. 2020
2

Vu comme ça , c'est l'existence même d'un forum qui serait surréaliste , pour réparer des voiles , un moteur de bateau , une coque , quand on ne sait pas faire..... on consulte un pro, ce sont des domaines ou les enjeux de sécurité imposent d'être pro , même au royaume associatif.
Les associations elles mêmes sont surréalistes, il suffirait de confier la gestion des mouillages à des pro plutôt qu'à des associations; les secours en mer à des pro et non à des bénévoles....un domaine où les enjeux imposent d'être pro. (les trésoriers des stations SNSM sont des bénévoles , pas des pro)
La juxtaposition des termes "royaume" et "associatif" peut sembler surréaliste par rapport à l'esprit associatif.

22 nov. 2020
0

C'est quoi, exactement, les enjeux de la trésorerie d'une association ???

22 nov. 2020
0

c'est vrai les pros sont tous competents et les bénévoles des imbéciles qui ne connaissent rien à rien , c'est bien connu ..

22 nov. 202022 nov. 2020
0

Bonjour Bernard.

Tu peux te rapprocher du CRIB de ton département (Centre de Ressources et d’Informations des Bénévoles), ses conseils sont gratuits et à destination de tous les bénévoles associatifs.

Il y a egalement des formations, gratuites, organisées chaque année grâce au FDVA (fond de développement de la vie associative), dont certaines en compta.

Pour les trouver, soit le Crib peut t’en informer, soit tu peux te rapprocher du Réseau Maia (Mission d’Appui et d’Informations des Associations), piloté par la DDCS, qui reunit les acteurs locaux de l’accompagnement associatif.

Tout ca est gratuit.

Ok, 3 acronymes, mais ils sont essentiels pour faciliter l’exercice associatif.

Bon bénévolat !

Fj

22 nov. 2020
-1

Oh, calmez vous !!!
Mon propos est juste de dire que quand l enjeu depasse la bonne volonté, il faut savoir pousser la porte d un homme de l art, ds les association comme ds la vie en général
Alors ce lancer ds des explications de plan comptable, par écrits interposés, franchement, c est sans doute généreux et sans doute pas le plus efficient.

22 nov. 2020
0

Pas de plan comptable pour une association.
La tenue de la trésorerie d'une asso est bien moins compliquée que la tenue de trésorerie familiale : pas d'emprunts, pas de placements, budget prévisionnel établi, etc.
Franchement, non : pas besoin d'un pro pour ça ! (même si on utilisera ses compétences s'il est adhérent...)

22 nov. 2020
1

Dont acte, sorry

22 nov. 2020
0

tout depends de quel type d'association ,parfois celà s'apparente a une entreprise et une grosse m^me ,avec emprunts ,salaires etc .

mais là pour des mouillages il suffit de savoir utiliser une calculette

22 nov. 2020
0

@Funky Junky
Merci pour les liens , pour le Morbihan les trois liens renvoient à la ligue de l'enseignement.
Je leur ai envoyé un courriel pour savoir quelles formations ils proposaient.
Encore une fois merci

23 nov. 2020
0

Ok nickel.

Pour compléter, tu trouveras ici sur le site de la Drjscs Bretagne la liste de toutes les formations associatives financées par le Fdva Bretagne, il y a 2 listes, c’est le fdva 1.

bretagne.drjscs.gouv.fr[...]pip.php

Il y en a quelques unes sur la compta-treso, mais ce n’est pas que le 56 et avec le confinement j’espère que tout n’est pas annulé.

Dans tous les cas le Crib pourra t’apporter une réponse.

Fj

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer